in

Roger Waters reporte sa tournée 2020 en raison d’un coronavirus

Roger Waters a reporté sa prochaine tournée This Is Not a Drill en raison de la pandémie de coronavirus en cours.

« La mauvaise nouvelle, c’est que j’ai dû reporter ma tournée à l’année prochaine », a déclaré le co-fondateur de Pink Floyd dans un communiqué. « Bummer, mais si ça sauve une vie, ça vaut le coup. »

Les dates seront reportées en 2021. Il est conseillé à ceux qui ont des billets pour les spectacles originaux de s’y accrocher pour les nouvelles dates. Le trek devait toucher 31 villes de juillet à octobre, un plan spécialement conçu pour mener à l’élection présidentielle de 2020. Waters a envisagé la tournée comme une chance d’éclairer le public sur le monde qui les entoure.

« Alors que le temps tourne de plus en plus vite jusqu’à l’extinction, cela semblait être une bonne chose de faire des histoires à ce sujet, c’est pourquoi je vais sur la route », a-t-il expliqué lors de l’annonce de la tournée.

Dans une récente interview avec le Austin Chronicle, Waters a exposé ces pensées, décrivant This Is Not a Drill comme un «appel aux armes». «Il dit: ‘Ce n’est pas un exercice.’ Ils vous tuent maintenant », at-il dit. expliqué. «Chaque jour, ils vous tuent. Jeff Bezos et Mark Zuckerberg vous tuent, Donald Trump et Mike Bloomberg aussi, tout comme le reste de cette énorme machine d’entreprise. Ils vous tuent, vous et vos enfants Et tous les autres dans le monde et leurs enfants! « 

Bien que ses opinions semblent désastreuses, Waters a insisté sur le fait que le message des concerts porterait sur l’espoir et l’émancipation. « Le pouvoir réside ici », a-t-il noté. « Il serait si facile de ne pas sauver le monde. C’est difficile maintenant parce qu’il a été laissé trop tard, mais au moins pour changer de direction et se montrer un peu de respect et d’amour. »

Des mises à jour, y compris lorsque les représentations de This Is Not a Drill auront lieu, seront publiées sur le site officiel de Waters.

Elijah Blake lance un avertissement de «ne faire confiance à personne» dans un nouveau clip pour «Frenemies»

Cette fois-ci, Troye Sivan s’est fait catcher par «Greta Thunberg»