in

Kwon se présente sur Moving Castle avec « Collections EP » [Out Now]

Justin Kwon a sorti un nouvel EP aujourd’hui qui va se tailler un nouveau nom dans la future basse et la musique trap expérimentale. Autrefois ingénieur du son qui a travaillé avec Whethan, Kwon a travaillé sur son propre matériel presque exclusivement par le biais de remixes au cours des deux dernières années. Mais à partir de cette année, il a sorti un nouvel EP intitulé Collections de ses propres chansons originales.

Le sept titres EP explore une gamme d’ambiance à travers une production technique serrée et une expérimentation libérale. Les fans du label Moving Castle ont peut-être rattrapé Kwon tôt en entendant le single « Smith »; une collaboration qui amène la tête de label Manila Killa et le bassiste Ramzoid. Ce futur morceau de basse attire l’attention des voix en chuchotant à haute voix «Je ne peux pas te perdre», encore et encore. Les tambours battent en harmonie avec les synthés mélodiques. C’est une allusion au genre d’énergie que cet EP veut peindre.

Le reste de l’EP est rempli de travail solo de Kwon avec « Ju81y » emmenant les auditeurs dans un voyage trippant et scintillant dans la musique trap. Des incroyables compressions de sidechain à la fin avec une mélodie mélancolique au piano, il montre la nature méditative que cet EP veut partager avec les auditeurs. D’autres chansons de l’EP comme «Reality», «770 Twin» et «I (my Head) n» imitent ce type de vibe.

Mais certaines de ces chansons finissent par casser les genres que l’on pourrait généralement associer à leurs sons. Le «770 Twin» susmentionné explore une progression d’accords de synthé Flume-esque avec des voix déformées en couches; tous les ingrédients d’un grand futur morceau de basse. Mais ensuite, Kwon crée une distorsion statique et une basse massive pour créer ce banger de piège qui englobe tout. Le tempo change mais les voix précédentes reviennent pour créer ce futur monstre Frankenstein piège à basse. Ce genre d’ambition porte ses fruits plusieurs fois lors du PE comme sur «Oceanside» et «Smith».

Pour un premier EP, c’est aussi bon que possible. Kwon a pris un gros risque en faisant sa propre forme de basse et a réussi. Sa passion et ses convictions sont pleinement exposées, c’est pourquoi ce n’est pas un choc pourquoi Manille Killa et la famille Moving Castle ont tenté leur chance avec Kwon.

N’oubliez pas de découvrir le nouvel EP Collections de Kwon dès maintenant!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.