in

Chance the Rapper, FKA Twigs, Courtney Barnett & More finalistes pour les A2IM Libera Awards 2020

L’Association américaine de musique indépendante (A2IM) dévoile les nominés pour ses A2IM Libera Awards 2020 qui, pour la première fois, prendront la forme d’une cérémonie virtuelle.

Chance the Rapper, FKA Twigs, Mavis Staples, Amyl et The Sniffers, Thom Yorke et Tycho figurent parmi les artistes présélectionnés pour le spectacle de cette année, qui coïncide avec le 15e anniversaire d’A2IM.

L’album convoité de la catégorie de l’année sera disputé par FKA Twigs, Angel Olsen, Brittany Howard, Orville Peck et Big Thief, tandis que le meilleur acte live sera une poussière entre Flying Lotus, Courtney Barnett, Mavis Staples, Fontaines DC sera IDLES .

Indie Week, une conférence internationale pour l’industrie de la musique indépendante, se déroule pendant quatre jours chaque été à New York, culminant avec les Libera Awards, qui récompensent les réalisations dans le secteur de la musique indépendante.

Cependant, avec New York au centre de la pandémie actuelle de coronavirus, l’association du commerce indépendant a transformé ses deux événements phares annuels – Indie Week et les Libera Awards – en expériences en ligne aux mêmes dates que celles initialement prévues, du 15 au 18 juin 2020. .

«Fidèle à la forme de la musique indépendante, notre organisation a rapidement pivoté et évolué pour répondre aux besoins de nos artistes, de nos labels et des fans qui les soutiennent», a déclaré le président-directeur général d’A2IM, Richard James Burgess, dans un communiqué. «Alors que nous recherchons tous de bonnes nouvelles et un sentiment de normalité en ces temps turbulents», poursuit-il, «c’est une façon de servir la communauté musicale indépendante.»

Le duo de hip-hop Shabazz Palaces et l’acteur punk latina Alice Bag sont parmi les artistes confirmés pour la cérémonie du 18 juin, tandis que le drôle de Chris Chris Gethard revient en tant qu’hôte.

Cette année, les sponsors sont ADA, Ingrooves, Merlin, Qobuz, Songtrust, SoundExchange et The Orchard.

Les nominés pour les Libera Awards 2020 sont:

Album de l’année (parrainé par The Orchard)
• FKA Twigs – Magdalene (Jeunes Turcs)
• Angel Olsen – Tous les miroirs (Jagjaguwar)
• Brittany Howard – Jaime (Records ATO)
• Orville Peck – Pony (Sub Pop Records)
• Big Thief – U.F.O.F (4AD)

Best Live Act
• Flying Lotus (Warp Records)
• Courtney Barnett (maman + musique pop)
• Mavis Staples (Anti Records)
• Fontaines D.C. (Partisan Records)
• IDLES (Partisan Records)

Meilleur album de rock alternatif
• Le National – Je suis facile à trouver (4AD)
• Fontaines D.C. – Dogrel (Partisan Records)
• Big Thief – U.F.O.F (4AD)
• Sharon Van Etten – Rappelle-moi demain (Jagjaguwar)
• Angel Olsen – Tous les miroirs (Jagjaguwar)

Meilleur album Americana
• The Lumineers – III (Dualtone Music Group)
• Keb ‘Mo’ – Oklahoma (Concord Records / Concord)
• Calexico et Iron & Wine – Des années à brûler (Sub Pop Records)
• Cass McCombs – Pointe de la sphère (ANTI Records)
• Steve Gunn – L’invisible entre les deux (Matador Records)

Meilleur album de blues
• Christone « Kingfish » Ingram – Kingfish (Alligator Records)
• Artistes variés – Ann Arbor Blues Festival 1969 Vol. 1 & 2 (Third Man Records)
• North Mississippi Allstars – Up and Rolling (New West Records)
• Delbert McClinton et Self-Made Men – Tall Dark and Handsome (Trente Tigres)
• Mavis Staples – We Get By (Anti Records)

Meilleur album classique
• Paul Cardall – Piano paisible (Stone Angel Music / CD Baby)
• Florence Price – John Jeter / Fort Smith Symphony – Symphonies 1 & 4 (Naxos American Classics)
• Beth Gibbons – Henryk Gorecki: Symphonie n ° 3 (Symphonie de chansons douloureuses) (Domino)
• Rachel Fuller – Requiem animal (Wistler Records / Bob Frank Entertainment)
• Benny Gebert – Triptyque (Arts et artisanat)

Meilleur album country
• Hayes Carll – What It Is (Dualtone Music Group)
• Robert Ellis – Texas Piano Man (New West Records)
• Orville Peck – Pony (Sub Pop Records)
• Kelsey Waldon – Bruit blanc / Lignes blanches (trente tigres)
• Jim Lauderdale – d’un autre monde (Yep Roc Records)

Meilleur album dance / électronique
• Holly Herndon – PROTO (4AD)
• Thom Yorke – Anima (enregistrements XL)
• Tycho – Météo (Mom + Pop Music)
• Hot Chip – Un bain plein d’extase (Domino)
• Flying Lotus – Flamagra (Warp Records)

Meilleur album Folk / Bluegrass
• Bedouine – Bird Songs of a KillJoy (Spacebomb Records)
• Patty Griffin – Patty Griffin (trente tigres)
• Julia Jacklin – Concassage (Polyvinyl Record Co.)
• Jake Xerxes Fussell – Hors de vue (paradis des célibataires)
• Jessica Pratt – Signes calmes (été mexicain)

Meilleur album Hip-Hop / Rap (sponsorisé par Songtrust)
• Chance the Rapper – The Big Day (Chance the Rapper / Ditto Music)
• Danny Brown – uknowhatimsayin¿ (Warp Records)
• Coupure. – Il existait une dépendance au sang (Sub Pop Records)
• Denzel Curry – ZUU (Enregistrements Loma Vista)
• Megan Thee Stallion – Fever (300 divertissements / 1501)

Meilleur album rock indépendant
• Crumb – Jinx (Crumb Records)
• (Sandy) Alex G – Maison du sucre (Domino)
• Jay Som – Anak Ko (Polyvinyl Record Co.)
• Weyes Blood – Titanic Rising (Sub Pop Records)
• Charly Bliss – Young Enough (Barsuk Records)

Meilleur album de jazz (parrainé par Qobuz)
• Terri Lyne Carrington et sciences sociales – Jeu d’attente (Motéma Music)
• Hiromi – Spectre (Telarc / Concord)
• Nerija – Blume (Domino)
• Nat King Cole – Hittin ‘The Ramp: The Early Years: 1936-1943 (Resonance Records)
• Eric Dolphy – Musical Prophet: The Expanded 1963 New York Studio Sessions (Resonance Records)
• Bill Evans – Evans In England (Resonance Records)

Meilleur album latin
• Juan Wauters – La Onda de Juan Pablo (pistes capturées)
• Rodrigo y Gabriela – Mettavolution (ATO Records)
• Y La Bamba – Mujeres (Tender Loving Empire Records)
• Preservation Hall Jazz Band – A Tuba to Cuba (Sub Pop Records)
• Sech – Sueños (Rich Music)

Meilleur album de rock mainstream
• Melissa Etheridge – The Medicine Show (Concord Records / Concord)
• The Raconteurs – Help Us Stranger (Third Man Records)
• Desert Sessions – Volumes 11 & 12 (Matador Records)
• Reignwolf – Écoutez-moi (Reignwolf / Ditto Music)
• Cigarettes After Sex – Cry (Partisan Records)

Meilleur album métal
• Boris – LφVE & EVφL (Third Man Records)
• Décapitation du bétail – Death Atlas (Metal Blade)
• King Gizzard & The Lizard Wizard – Infest The Rats ‘Nest (ATO Records)
• Babymetal – Metal Galaxy (Cuisson Vinyle)
• Périphérie – Périphérie IV: Hail Stan (enregistrements 3DOT)

Meilleur album aberrant
• Cate Le Bon – Récompense (été mexicain)
• King Gizzard & The Lizard Wizard – Pêche aux poissons (ATO Records)
• Artistes variés – Merci, monsieur Rogers: Musique et souvenirs (BFD / Bob Frank Entertainment)
• Kim Gordon – Aucun record à domicile (Matador Records)
• Alex Cameron – Miami Memory (secrètement canadien)

Meilleur album Punk / Emo
• Amyl et les renifleurs – Amyl et les renifleurs (ATO Records)
• The Menzingers – Hello Exile (Epitaph Records)
• Empath – Écoute active: Night On Earth (Fat Possum Records / Get Better Records)
• Football américain – Football américain (LP3) (Polyvinyl Record Co.)
• Mauvaise religion – Age Of Unreason (Epitaph Records)

Meilleur album R&B
• Archives du Soudan – Athena (Stones Throw Records)
• Brindilles FKA – Madeleine (Jeunes Turcs)
• Orange sanguine – Angel’s Pulse (Domino)
• Jamila Woods – Héritage! Héritage! (Jagjaguwar)
• Durand Jones et les indications – American Love Call (Dead Oceans)

Meilleure réédition
• Artistes variés – Kankyō Ongaku: Musique japonaise d’ambiance, environnementale et new age 1980-1990 (Light In The Attic Records)
• Ray Charles – Sons modernes dans la musique country et occidentale, volumes 1 et 2 (Concord Records / Concord)
• Superchunk – Acoustic Foolish (Merge Records)
• Stereolab – Campagne de réédition 2019 (Warp Records)
• Fela Kuti – Musique de plusieurs couleurs (Knitting Factory Records)

Meilleure utilisation de synchronisation
• IDLES – Peaky Blinders (Partisan Records)
• Bon Iver – «Naeem» – Nike «Beginnings: LeBron» (Jagjaguwar)
• Kamasi Washington – Apple (Jeunes Turcs)
• Perfume Genius – Bande-annonce Goldfinch (Matador Records)
• Cigarettes After Sex – « Opera House » – Killing Eve (Partisan Records)

Meilleur album du monde
• Afro B – Afrowave 3 (AfroWave Digital / EMPIRE)
• Mdou Moctar – Blue Stage Sessions (Third Man Records)
• Altin Gün – Gece (ATO Records)
• Tinariwen – Amadjar (Anti Records)
• Sinkane – Dépaysé (City Slang)

Artiste révolutionnaire / sortie (parrainé par Ingrooves)
• Archives du Soudan – Athena (Stones Throw Records)
• Black Pumas (ATO Records)
• Fontaines D.C. (Partisan Records)
• Orville Peck (Sub Pop Records)
• Julia Jacklin (Polyvinyl Record Co. (États-Unis))

Emballage créatif
• Artistes variés – Anthologie VMP: L’histoire de Ghostly International (Ghostly International)
• Flying Lotus – Flamagra (Warp Records)
• Artistes variés – WXAXRXP Boxset (Warp Records)
• Artistes variés – Sub Pop Singles Club (Sub Pop Records)
• IDLES – A Beautiful Thing: IDLES Live at Le Bataclan (Partisan Records)

Champion indépendant (parrainé par Merlin)
• Camp de bande
• SoundExchange
• Spotify
• Yeux rouges
• Le verger

Label de l’année (grand) (parrainé par ADA)
• Warp Records
• Jagjaguwar
• Domino Recording Co
• Polyvinyl Record Co.
• Dossiers partisans

Label de l’année (moyen)
• 4AD
• Saddle Creek
• Records ATO
• Os sacrés
• Drag City

Label de l’année (petit)
• Loisirs innovants
• Dossiers père / fille
• Oh Boy Records
• À peine l’art
• Enregistrements Wichita

Génie du marketing
• Thom Yorke – Anima (enregistrements XL)
• midi noir – Schlagenheim (Rough Trade Records)
• Megan Thee Stallion – Hot Girl Summer (300 divertissements)
• Brindilles FKA – Madeleine (Jeunes Turcs)
• Centre communautaire Better Oblivion – Centre communautaire Better Oblivion (Océans morts)

Vidéo de l’année
• Aldous Harding – «The Barrel» (4AD)
• Flying Lotus – «Plus» (Warp Records)
• Brindilles FKA – «Cellophane» (Jeunes Turcs)
• Orville Peck – «Dead of Night» (Sub Pop Records)
• Fontaines D.C. – «Big» (Partisan Records)

Pour plus d’informations sur les Libera Awards, visitez www.liberaawards.com.