in

Pink fait le point sur la santé du coronavirus de Son Jameson: regarder – . Life

Pink a confirmé qu’elle s’était rétablie du virus COVID-19, mais a admis que son fils présentait toujours des symptômes, notamment une fièvre à 100 degrés et une toux.

Quelques jours seulement après avoir confirmé qu’elle et son fils de 3 ans, Jameson, étaient positifs pour le coronavirus, Pink, 40 ans, s’ouvrait sur la bataille des tout-petits. « Mon fils de trois ans, Jameson, était vraiment, vraiment malade », a déclaré la chanteuse lors d’une interview en direct sur Instagram le samedi 5 avril avec l’auteur Jen Pastiloff. «Il y a eu de nombreuses nuits où j’ai pleuré et je n’ai jamais prié plus de ma vie. C’est drôle, mais à un moment donné, je pensais qu’ils nous avaient promis que nos enfants iraient bien. Ce n’est pas garanti. Il n’y a personne à l’abri de cela », a exhorté la maman de deux enfants.

Pink s’est manifestée vendredi 4 avril pour confirmer son diagnostic via un long post Instagram qui critiquait le manque de tests disponibles. À l’époque, elle a révélé que seuls elle et Jameson étaient infectées, mais que son mari Carey Hart, 44 ans, et sa fille Willow Sage, 8 ans, étaient en bonne santé. Depuis, Pink a récupéré, mais a révélé dans l’interview que Jameson ressent toujours des symptômes. «J’ai tenu un journal de ses symptômes au cours des trois dernières semaines et des miens également. Il a encore, trois semaines plus tard, un 100 [degree] Température. Ça a été une montagne russe pour nous deux », a-t-elle admis à l’auteur On Being Human.

« Nous sommes meilleurs que nous l’étions … La semaine dernière, je prenais des nébuliseurs pour la première fois en 30 ans », a ajouté le lauréat d’un Grammy, faisant référence à un dispositif médical qui change les médicaments d’un liquide en un brouillard. Pink – née Alicia Moore – pourrait également être considérée comme à haut risque en raison de ses problèmes de santé continus avec l’asthme. «J’ai vraiment souffert d’asthme, je l’ai eu toute ma vie. C’est vraiment, vraiment effrayant, je ne vais pas mentir. Au début, tout ce que nous entendions était «Si vous êtes jeune, c’est 65 ans et plus, tous les enfants vont bien», a-t-elle révélé.

Pink a poursuivi en expliquant qu’elle avait eu la chance de passer un test COVID-19 parce qu’elle avait payé pour eux – mais restait critique de l’approche du gouvernement. « Nous sommes sortis pour passer un test, et je comprends parfaitement pourquoi les gens en sont fous », a-t-elle déclaré. «J’ai eu deux tests avant même que les laboratoires ne réussissent. J’ai eu la chance de passer deux tests, j’ai payé de l’argent pour eux – je pense que c’est un échec complet pour le gouvernement que nous ne pouvons pas tous nous faire tester en ce moment. Nous comprendrions alors savoir avec quoi nous travaillons pour prendre des décisions éclairées. » Le chanteur a depuis donné 1 million de dollars aux efforts liés à COVID-19.