in

EDM Festival Lightning in a Bottle poursuivi sans politique de remboursement

Exclusif

La société derrière le festival EDM Lightning in a Bottle enfreint la loi en refusant d’émettre des remboursements … ou du moins réclame un éventuel concertgoer, devenu demandeur.

Michael Geragos du Geragos Law Group a déposé un recours collectif contre Do Lab, Inc. au nom d’une femme de l’Illinois nommée Tessa Nesis qui a acheté un billet pour le festival. Do Lab est la société qui organise le festival central de Californie.

Dans les documents, obtenus par TMZ, Nesis affirme que le festival, prévu pour mai, aurait vendu entre 10 000 et 20 000 billets, mais il a évidemment été annulé en raison de la pandémie de coronavirus. Elle affirme que les organisateurs refusent d’offrir des remboursements.

L’événement a publié le mois dernier une déclaration disant: « Malheureusement, nous ne pouvons pas offrir de remboursement pour l’événement annulé. Nous travaillons cependant sur un plan pour vous rassurer au cours des prochains LIB. Cela inclura un système pour vous créditer pour l’avenir années. »

Et cela ne vole tout simplement pas avec Nesis qui prétend que la politique de non-remboursement viole la loi californienne. La poursuite demande plus de 5 millions de dollars de dommages et intérêts, ce qui comprend le remboursement de tous les billets achetés pour le festival. Nous avons contacté Do Lab pour commentaires, jusqu’à présent, aucun mot.

«Des responsables américains ont mis en garde contre les dangers du laboratoire du virus des chauves-souris de Wuhan dès 2018»

‘Blue Crush’ (2002) est-il disponible sur UK Netflix