in

Residente publie la passionnante édition de quarantaine de sa chanson «René» | Actualités

Nous sommes complètement convaincus de quelque chose, et que la musique est capable de nous faire sentir incontrôlable. Lorsque René, populairement connu sous le nom de Residente, a sorti sa chanson la plus autobiographique et passionnante en février de cette année, il nous a convaincus que la musique est capable de dire tout ce que les mots ne peuvent pas.

La ténacité et l’humanité sont les deux principaux éléments de cette chanson qui est déjà devenue un hymne pour des millions de personnes à travers le monde. Mais maintenant, dans ces moments difficiles que nous traversons, Residente a voulu rappeler à ses followers que sa musique est toujours là comme antidote. Et comment as-tu fait? Sortie d’une nouvelle version de cette chanson.

Le Portoricain s’est armé de courage pour lancer l’édition de quarantaine René, et pour cela il a eu la participation d’un groupe composé de membres qui jouent des instruments de chez eux. Bien que la vidéo qu’il a partagée ait une apparence très spéciale: celle de sa mère.

« Je n’ai pas vu ma maman ou mon fils depuis que tout ça s’est passé, mais je me sens proche d’eux tous les jours. Merci à maman de ressentir ce sujet autant que moi », explique l’artiste dans la description de cette vidéo. Nous devons nous rappeler que la voix qui demande « avec quelle partie du corps les Indiens Taíno ont-ils joué au ballon? » il appartient à la mère de René.

La vidéo a un affichage unique et spécial. L’écran est divisé en dizaines d’avions formés par tous ceux qui participent au projet, et nous ne parlons pas seulement de Résident et de sa mère. Comme nous l’avons mentionné dans les lignes précédentes, il a une bande sonore qui parvient à soulever les cheveux de toute personne qui entend l’union de ses sons. Même René lui-même se retrouve les larmes aux yeux.

On s’attendait à ce que la publication de ce projet soit très bien accueillie, c’est-à-dire qu’en quelques heures, il dépasse déjà 500 000 reproductions. Tout indique qu’il devient une nouvelle réalisation dans la longue histoire de notre protagoniste. Et ce n’est pas surprenant, car à travers ses paroles il raconte les différents épisodes de sa vie, mettant en vedette sang, sueur et larmes.

Merci pour ton talent, René.

Premières au 21e étage Take Distance | Actualités

Juan Magán et Belinda, pour le trône de l’été à Madrid X Marbella | Actualités