in

Bad Bunny marque un «freestyle» en quarantaine | Actualités

Bad Bunny continue de donner du contenu à ses followers pour se divertir dans les années quarante. Nous avons déjà pu le voir diriger sa propre scène de Toy Story, chanter avec son partenaire Grabiela « à la maison », bronzer, perreando … Bref, des activités sans fin pour faire face à la course de taureaux de la meilleure façon possible.

Maintenant, le Portoricain a osé une session de freestyle, dans laquelle il nomme La Casa de Papel, le Titanic, son Grammy Award, son succès et sa présence dans le genre urbain, entre autres métaphores liées au sport.

Montrant un nouveau look, des lunettes de soleil et devant des néons en forme de lapin, le chanteur a partagé sur son profil Instagram, comme il le disait, « une fristail ». The Bad Rabbit démontre une fois de plus sa facilité pour la rime et la rhétorique, avec des vers tels que: « Mon nom est génial est écrit avec to’as en majuscules / Le MVP, les statistiques le disent. »

JLo et Myke Towers ne sont que quelques-uns des artistes qui ont commenté cet article. Yandel, pour sa part, lui a dit: « Candela comme c’est dur! Un chœur à moi et déjà hee hee TQM ». Ses fans ont rapidement rempli son poste de réactions avec un emoji qui émule une fusée éclairante. Benito est vraiment en feu. Qu’est-ce qui va nous surprendre la prochaine fois?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.