in

La mise à jour du zoom offre une amélioration de la confidentialité et une mise à niveau de l’interface bien nécessaires

Dans le cadre de son plan de 90 jours visant à améliorer les capacités de sécurité et de confidentialité de sa plate-forme, Zoom a annoncé un certain nombre de nouvelles améliorations de sécurité ainsi que la disponibilité générale de Zoom 5.0.

Le plus important d’entre eux est l’ajout de la prise en charge du cryptage AES 256 bits GCM qui fournira une protection accrue pour les données de réunion et une résistance contre le bombardement Zoom et d’autres formes de falsification.

Le PDG de Zoom, Oded Gal, a fourni plus de détails sur la façon dont l’entreprise travaille pour mieux sécuriser sa plate-forme dans un communiqué de presse, en disant:

«Nous adoptons une vision globale de la confidentialité de nos utilisateurs et de la sécurité de notre plate-forme. De notre réseau à notre ensemble de fonctionnalités en passant par notre expérience utilisateur, tout est soumis à un examen rigoureux. À l’arrière, le chiffrement AES 256 bits GCM élèvera la barre pour sécuriser les données de nos utilisateurs en transit. Sur le front-end, je suis très enthousiasmé par l’icône Sécurité dans la barre de menus de la réunion. Cela prend nos fonctionnalités de sécurité, existantes et nouvelles, et les place au premier plan pour nos hôtes de réunion. Avec des millions de nouveaux utilisateurs, cela leur garantira un accès instantané aux contrôles de sécurité importants lors de leurs réunions. »

Améliorations de la sécurité

Zoom a également facilité l’accès des utilisateurs à ses fonctions de sécurité qui étaient auparavant réparties dans ses menus de réunion. Maintenant, ils sont tous regroupés et trouvés en cliquant sur l’icône Sécurité dans la barre de menus de la réunion sur l’interface de l’hôte.

Les hôtes ont désormais plus de contrôle sur les réunions et peuvent également signaler aux utilisateurs de zoomer via l’icône Sécurité. Ils peuvent même désactiver la possibilité pour les participants de se renommer et pour les clients de l’éducation, le partage d’écran par défaut est désormais réservé à l’hôte uniquement.

La fonction de salle d’attente virtuelle existante de Zoom est désormais activée par défaut pour tous les comptes Education, Basic et Single-Pro. Les hôtes peuvent également activer la salle d’attente pendant que leur réunion est déjà en cours pour permettre aux participants de prendre des pauses.

Les mots de passe de réunion ont également été activés par défaut pour la plupart des clients, tandis que pour les comptes administrés, les administrateurs de compte ont désormais la possibilité de définir la complexité des mots de passe pour plus de sécurité. L’accès aux enregistrements cloud nécessitera désormais également un mot de passe complexe, bien que les hôtes de réunion puissent y accéder sans en avoir un.

La récente montée en popularité de Zoom a révélé certains des problèmes de confidentialité et de sécurité de la plate-forme, mais le PDG Eric S. Yuan et le reste de l’entreprise ont certainement pris les mesures nécessaires pour les corriger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.