in

Taylor Swift appelle un nouvel album live non approuvé «La cupidité sans vergogne au temps des coronavirus»

Le drame en cours entre Taylor Swift, Scooter Braun et Big Machine Label Group se poursuit.

Jeudi 23 avril, Swift a informé ses fans via des histoires Instagram que son « ancien label sortait un » album « de mes performances live ce soir. »

L’album, Live From Clear Channel Stripped 2008, a fait son apparition sur Twitter, car il a déjà été publié sur des services de streaming dans certaines parties du monde. Il n’était pas encore apparu sur ses pages d’artistes américaines sur Spotify ou Apple Music au moment de la publication.

« Je suis toujours honnête avec vous à propos de ce genre de choses, donc je voulais juste vous dire que cette version n’est pas approuvée par moi », a poursuivi Swift. « Il me semble que Scooter Braun et ses bailleurs de fonds, 23 Capital, Alex Soros et la famille Soros et The Carlyle Group ont vu les derniers bilans et se sont rendu compte que payer 330 millions de dollars pour ma musique n’était pas exactement un choix judicieux et ils besoin d’argent.

« À mon avis … Juste un autre cas de cupidité éhontée au temps des coronavirus », a conclu la star. « Si insipide, mais très transparent. »

L’album live non approuvé n’est que le dernier d’une série de problèmes entre Swift, son ancien label et Braun, qui en 2019 a acquis Big Machine avec le back-catalogue de six albums de la pop star. Pour un aperçu complet de tout ce qui s’est passé depuis, retrouvez tous les détails ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.