in

Google a proposé, puis abandonné, une fonctionnalité de basculement de site Web

En effet, Google est depuis longtemps impliqué dans l’espace de financement des éditeurs, même s’il a du mal à trouver un modèle qui fonctionne à long terme. Google One Pass, qui permettait aux utilisateurs d’acheter des abonnements à des sites Web payants, a été lancé en 2011 mais fermé un an plus tard. En 2014, la société a dévoilé Google Contributor, qui a supprimé les annonces sur les sites partenaires en échange d’un abonnement mensuel, mais qui a été fermé en 2016. Il a ensuite été relancé en 2017 et est toujours utilisé par certains éditeurs, puis en 2018, il a lancé Subscribe avec Google qui a connu un certain succès, mais qui n’est pas encore devenu omniprésent.

Mais toutes ces initiatives nécessitent un élément d’engagement, et pour les lecteurs de nouvelles occasionnels, l’idée de se séparer d’une somme d’argent régulière chaque mois pour un service qu’ils peuvent ou non utiliser suffit souvent à les dissuader de tout utiliser. Une sorte de fonctionnalité de paiement ad hoc, comme l’outil de basculement sur lequel Google travaillait, aurait pu mieux fonctionner. Bien sûr, rien n’empêche les sites Web individuels de mettre en œuvre une telle fonctionnalité, mais la crédibilité de Google lui donnerait certainement plus de poids. Cela étant dit, Google n’a pas entièrement exclu d’introduire un outil de basculement – ou quelque chose du genre – à l’avenir, donc c’est peut-être quelque chose que la société est prête à explorer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings