in

Tesla retarde le camion semi-électrique jusqu’en 2021

Quelles que soient les causes, le semi-retard a été un revers au premier trimestre, autrement optimiste pour Tesla. Il a poursuivi une série de hausses d’une année à l’autre des revenus (5,98 milliards de dollars) et des bénéfices (1,23 milliard de dollars). Les livraisons n’ont pas atteint le niveau record de l’automne, mais les 88 496 voitures qui ont atteint les clients ont été une nette amélioration par rapport aux 63 019 qui ont atteint les acheteurs un an plus tôt. La plupart d’entre eux, 76 266 d’entre eux, étaient soit le modèle 3, soit le modèle Y étonnamment ancien.

Pas que Tesla s’apprête à applaudir trop fort. Mis à part quelques revers en Chine, le poids total de COVID-19 n’a pas affecté l’activité de la société au premier trimestre. L’usine Fremont du constructeur automobile aura été fermée pendant plusieurs semaines ou plus au cours du deuxième trimestre, et on ne sait pas comment les ventes ont été affectées par les clients qui doivent rester chez eux et qui pourraient être confrontés à des difficultés économiques. Tesla pourrait ne pas être dans une situation critique après le deuxième trimestre, mais elle pourrait facilement faire face à une rude épreuve.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.