in

Amazon prévoit de dépenser 4 milliards de dollars en dépenses liées aux COVID

Et ça ne s’arrêtera pas là. Le PDG Jeff Bezos a déclaré dans un communiqué que la société dépensera 4 milliards de dollars de ses bénéfices au cours du prochain T2 pour les dépenses liées aux COVID. « Dans des circonstances normales, au cours du deuxième trimestre à venir, nous nous attendons à réaliser un bénéfice d’exploitation d’environ 4 milliards de dollars », a-t-il déclaré. « Mais ce ne sont pas des circonstances normales. Au lieu de cela, nous nous attendons à dépenser la totalité de ces 4 milliards de dollars, et peut-être un peu plus, en dépenses liées à COVID pour acheminer les produits aux clients et assurer la sécurité des employés. Ces dépenses comprennent des investissements dans des équipements de protection individuelle, un nettoyage amélioré de ses installations, des salaires plus élevés pour ses travailleurs et «des processus moins efficaces qui permettent mieux une distanciation sociale efficace».

« La crise actuelle démontre l’adaptabilité et la durabilité des activités d’Amazon comme jamais auparavant, mais c’est aussi la période la plus difficile que nous ayons jamais connue », a déclaré Bezos.

Amazon a récemment été accusé de mauvaises conditions de travail par des employés d’entrepôt, des livreurs et des employés de Whole Foods. Dans un communiqué, Amazon a répondu à cela en décrivant plusieurs façons d’aider ses employés, comme acheter 100 millions de masques faciaux et exiger qu’ils soient portés par tout le personnel. Il a également déclaré avoir une équipe dédiée à l’augmentation de la capacité de test – il construit son premier laboratoire et a déjà commencé à tester les employés de première ligne.

La société a récemment pris des mesures pour prioriser les expéditions d’articles essentiels et, ce faisant, tente également de «protéger les clients contre les mauvais acteurs». Jusqu’à présent, il a supprimé plus d’un million d’offres en raison de la hausse des prix basée sur COVID. Il a également suspendu plus de 10 000 comptes pour violation de leurs politiques de tarification équitable.

Amazon a également fait face à des critiques ces derniers temps pour les retards de livraison et les pénuries d’approvisionnement de Prime Now, Amazon Fresh et Whole Foods Market. Selon l’entreprise, elle a étendu le ramassage de Whole Foods de 80 à plus de 150 magasins et a même ajusté les heures d’ouverture des magasins pour se concentrer exclusivement sur les commandes d’épicerie en ligne pendant certaines périodes.

En raison des dépenses estimées à 4 milliards de dollars, Amazon s’attend à ce que le bénéfice d’exploitation au T2 puisse varier d’une croissance de 1,5 milliard de dollars à une perte de 1,5 milliard de dollars. Quoi qu’il en soit, ce serait une baisse importante par rapport aux 3,1 milliards de dollars qu’il a réalisés au deuxième trimestre de 2019.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.