in

Enfin, Patti LuPone prend les devants à .

Patti LuPone divertit le public depuis près de cinq décennies, alors pourquoi s’arrêterait-elle pendant une pandémie mondiale?

Avant la fermeture de Broadway en réponse au coronavirus, LuPone était sur le point d’avoir un printemps, à la fois sur scène et hors tension. En mars, des avant-premières ont commencé sur le renouveau de la société avec LuPone chantant l’emblématique « The Ladies Who Lunch », et le 1er mai, LuPone peut être vu à ., une série limitée Netflix créée par Ryan Murphy et Ian Brennan dans le post-World Seconde Guerre mondiale des années 40. Et puis il y a les visites vidéo de son sous-sol. Depuis qu’elle a commencé à adhérer aux directives de rester à la maison dans le Connecticut, LuPone et son sous-sol sont devenus très populaires sur les réseaux sociaux, à sa grande surprise.

« Personne n’a rien à faire », a déclaré LuPone en riant lors d’une récente interview téléphonique.

Alors qu’elle se prépare pour le monde à rencontrer son personnage hollywoodien Avis Amberg, l’épouse d’un directeur de studio qui se retrouve soudainement avec un vrai pouvoir, LuPone a continué à regarder des programmes tels que Babylon Berlin et Grace et Frankie, lisant une nouvelle traduction de Madame Bovary, nettoyant, « et profiter de ma famille et être à la campagne et être en sécurité et en bonne santé et être horrifiée en même temps. C’est juste un cauchemar f-king », at-elle dit. Est-elle toujours en train de s’entraîner et de boire un verre immédiatement alors qu’elle a tweeté?

J’ai terminé mon entraînement. Il est temps de boire! pic.twitter.com/v569UQcZFl

– Patti LuPone (@PattiLuPone) 25 mars 2020

« Pas à boire, mais à travailler, oui, » dit-elle en riant. « En fait, de quoi je parle?! Oui, je continue à boire, juste pas après avoir fait de l’exercice. »

LE PLOMB .

LuPone travaillait sur Pose lorsque Murphy l’a approchée pour la première fois à apparaître dans son histoire révisionniste dans l’industrie du divertissement sous le nom d’Avis Amberg. « Il a lancé en disant qu’elle était l’épouse d’un chef de studio … et qu’elle ne fait que des films pour femmes, gays et minorités », a-t-elle déclaré. « Qu’est-ce qu’il n’y a pas à aimer?! »

De ses vêtements à l’attitude de ne pas prendre de prisonnier dans la salle de conférence et la chambre à coucher – . est l’une des rares fois où LuPone a agi dans une scène de sexe à la caméra – le personnage d’Avis semblait avoir été conçu pour faire des hommes gais l’aime dès le premier instant où elle est apparue à l’écran. « [Laughs.] Pourquoi je vous remercie « , a déclaré LuPone.

« Je pense qu’elle est fabuleuse, en particulier les scènes de sexe. Merci beaucoup. Non, c’est juste merveilleux de pouvoir être central? Vous savez ce que je veux dire? C’est génial », a-t-elle déclaré.

Le fait qu’elle allait être si centrale dans l’histoire était une nouvelle pour LuPone. Après avoir regardé la série de sept épisodes, Murphy a déclaré que LuPone lui avait envoyé une note qui disait quelque chose comme: « C’est la meilleure partie du film que j’ai jamais eue. Et personne n’a jamais pensé que je pouvais faire ces choses, mais vous l’avez fait et je suis tellement reconnaissant. « 

« Cela m’a rendu très émotif parce que Patti est une telle puissance », a déclaré Murphy. Donner beaucoup de choses à LuPone à l’écran était un choix spécifique de Murphy et de son équipe, qui comprenait également Janet Mock.

« Cette pièce traite également des femmes et de la façon dont elles sont traitées. Elle s’intéresse également à montrer la vie sexuelle de deux femmes de plus de 70 ans, Patti et Holland Taylor, et cette idée que les femmes se sentent marginalisées. C’est une pièce qui dit: ‘Non , nous n’allons pas te marginaliser physiquement, spirituellement, émotionnellement. C’était vraiment une chose incroyable pour ces femmes de jouer « , a déclaré Murphy.

Cela n’a pas été perdu sur LuPone.

« D’accord, parce qu’ils pensent que nous sommes de vieilles filles », a-t-elle dit. « Ils pensent que nous sommes tous taris de vieilles choses, mais nous ne le sommes pas! [Laughs.] Écoutez-moi, « nous ne sommes pas! » « 

Le premier jour du tournage, Murphy a déclaré avoir informé LuPone qu’elle était le rôle principal féminin à .. « Et elle a dit: ‘Quoi? Vous devez plaisanter.’ Et j’ai dit: ‘Non, tu es le chef de file.’ Elle est devenue très émotive parce qu’elle n’a pas vraiment eu un rôle comme celui-ci – et elle aurait dû parce qu’elle est si bonne », se souvient Murphy.

LuPone a dit qu’elle était « ravie » de tout ce qu’elle avait à faire en tant qu’avis. « Quand il me l’a présenté, c’était juste … ils avaient déjà une idée de ce qu’ils allaient faire avec ce spectacle. Et j’étais après coup. Je faisais Pose à l’époque, et Tanase Popa, qui est Le bras droit de Ryan a envoyé une photo de moi en costume à Ryan … Et c’est à ce moment que Ryan a posé la question, il a dit: ‘Demandez à Patti ce qu’elle fait en septembre … Je veux lui écrire un rôle à ..’ Ce n’était pas: «Je veux faire d’elle la première dame». Pas du tout « , a déclaré LuPone. « Donc, il a en fait rehaussé le rôle, à ma grande gratitude – ma surprise et ma gratitude. Et pourquoi? Parce que, chérie! [Laughs.] Je ne sais pas pourquoi, mais je suis vraiment content qu’il l’ait fait. « 

LE POUVOIR D’UNE FEMME

Pour Murphy, le rôle d’Avis était important pour la série, car ce sont principalement des femmes cadres qui l’ont aidé et pris des risques dans ses projets.

« Je pense que quand vous voyez le spectacle, vous voyez à quel point elle est bonne. Et aussi, c’était très intéressant pour elle de jouer quelqu’un qui prend un risque, et dans notre entreprise, tant de fois ces gens sont des femmes. J’ai écrit cette partie parce que toute ma carrière, je n’ai jamais été encadrée par des hommes. J’ai toujours été encadrée par des femmes. Ce sont les femmes de ma vie au pouvoir qui ont dit: « Vous savez, vous êtes une sorte de bizarre, mais vous avez quelque chose et je je vais te donner cet argent et on verra. Ce sont toujours les gens qui, pour la plupart, m’ont soutenu en premier », a déclaré Murphy.

Les femmes cadres voient le pouvoir de la narration, a déclaré Murphy. «Les femmes mettent en lumière des choses qui ne sont pas des films d’action, qui ne sont pas des films stupides sur, vous savez, des hamsters qui parlent. Ce sont des films sur les problèmes sociaux, ce sont des films sur les hommes et les femmes et les relations, et surtout ce sont des films sur des femmes qui ont des points de vue féminins très forts. Cela aurait donc, je pense, radicalement changé . si cela s’était produit dans les années 40 « , a-t-il déclaré.

. de Netflix imagine un monde où les plafonds en verre sont brisés bien plus tôt que la réalité, où un acteur n’aurait pas à s’inquiéter de la façon dont le fait de devenir gay nuirait à sa carrière, il donne aux téléspectateurs une leçon d’histoire puis une réécriture. Et ça divertit.

« J’espère juste que tout le monde le regarde et peut échapper à la réalité pendant sept épisodes et se sentir mieux », a déclaré LuPone.

. sera présentée en première le vendredi 1er mai sur Netflix.

Kickstarter chéri PicoBrew pourrait bientôt fermer ses portes

‘La moitié de la bande originale de Netflix: chaque chanson en vedette