in

Les ventes mondiales de smartphones ont connu la «  plus forte baisse jamais enregistrée  » au premier trimestre 2020

L’impact de COVID-19 sur les ventes de smartphones a été drastique, car les analystes du marché ont noté que les expéditions dans le monde avaient chuté de millions au cours des derniers mois. Alors que les fabricants ne sont généralement pas précis sur les chiffres de vente, le tracker trimestriel de téléphonie mobile d’IDC a noté qu’il s’agissait de «la plus forte baisse annuelle (d’une année sur l’autre)», avec environ 11,7%.

Canalys a fixé la baisse mondiale du T1 à 13% par rapport à l’année dernière, tandis que Strategy Analytics a vu les chiffres plonger de 17%. Selon Neil Mawston, directeur exécutif de Strategy Analytics, «la part de marché mondiale de Samsung se maintient à plus de 21% et reste la première marque de smartphones au monde». Cela continue d’être suivi par Huawei et Apple, car tous les principaux fabricants ont partagé un coup sûr à leurs ventes. Les sociétés qui sont restées stables ou ont affiché une croissance selon les analystes comprenaient Xiaomi et Vivo, en raison des fortes ventes en Inde où certains produits ont été lancés avant le début des fermetures.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.