in

Le promoteur qui a commandé un ami tué à 50 cents perd son appel

La condamnation d’un ancien promoteur de hip-hop et de rap qui a ordonné le meurtre d’un ami de 50 Cent a été confirmée vendredi.

La 2e Cour d’appel des États-Unis a reconnu que James Rosemond avait été correctement reconnu coupable de meurtre pour location.

Rosemond a été accusé d’avoir embauché une équipe pour tuer un associé du groupe de rap G-Unit en échange d’un assaut contre le fils de Rosemond. L’associé, Lodi Mack, a été tué dans le Bronx en 2009.

Son avocat avait fait valoir que les témoins à charge essayaient seulement de réduire leurs propres peines.

La première s’est terminée par un procès avec un jury suspendu. Rosemond a été reconnu coupable lors de son deuxième procès et condamné à la prison à vie, mais le juge a par la suite été reconnu coupable d’un point et un troisième procès a été ordonné. Cela a également entraîné une condamnation et une peine d’emprisonnement à perpétuité, dont Rosemond a fait appel.

Il purgeait déjà deux peines d’emprisonnement à perpétuité pour des condamnations distinctes pour drogue et arme à feu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings