in

Les scientifiques trouvent le trou noir connu le plus proche à ce jour

Ne vous inquiétez pas d’être si proche d’une bête dévorante. Contrairement à certains trous noirs, comme le supermassif que l’on croit être au cœur de notre galaxie, celui-ci est à la fois petit et n’interagit pas « violemment » avec son environnement ou ne diffuse pas sa présence avec des rayons X. C’est l’un des premiers trous de masse stellaire découverts qui est vraiment noir, ce qui le rend relativement paisible.

Les résultats pourraient s’avérer précieux sur plusieurs fronts. Les trous noirs confirmés sont rares au départ, sans parler d’exemples comme celui-ci, et cela aidera les scientifiques à comprendre l’évolution des étoiles et ce qu’il faut rechercher dans leurs recherches, y compris un autre système (LB-1) qui peut également avoir un trou. Ils pourraient également aider à comprendre les collisions d’étoiles dans les systèmes trinaires et même éclairer davantage les ondes gravitationnelles. Ce travail en soi ne comblera pas de nombreuses lacunes dans la compréhension de l’humanité de l’univers, mais c’est un début important.