in

R. Kelly dit au juge qu’il ne peut pas faire obstruction, les morts d’Aaliyah et les ex le détestent

Exclusif

R. Kelly offre un peu de réconfort … informant le juge qu’il n’y a aucun danger qu’il harcèle ses accusateurs s’il sort de prison, car il lui est impossible de communiquer avec eux.

L’équipe juridique de Kelly a renvoyé une lettre qui fait essentiellement suite à sa dernière requête demandant que Kelly soit libéré sous caution pour éviter de prendre COVID-19 derrière les barreaux du MCC de Chicago.

Les avocats de Kelly, Steven Greenberg et Michael Leonard, disent qu’il y a 6 victimes présumées dans son cas fédéral hors du district oriental de New York. Nous savons que l’un d’eux est Aaliyah … et, dans la lettre, l’équipe de Kelly souligne l’évidence – elle est décédée, et donc, même hors de portée de Kelly.

Selon le document, obtenu par TMZ, ils disent également que les procureurs n’ont mentionné que 2 autres accusateurs comme Jane Does … donc Kelly et son équipe ne peuvent même pas les identifier. De même, ils affirment que les procureurs n’ont identifié un autre accusateur que par une photo – et l’équipe Kelly dit qu’elle n’a aucune idée de qui elle est.

Ils affirment que les 2 dernières femmes sont au-delà de la sphère d’influence de Kelly, car elles le dénigrent publiquement. La lettre fait référence à quelqu’un comme une ancienne petite amie qui le fait exploser quotidiennement sur les réseaux sociaux. Ils font clairement référence à Azriel Clary, et incluent même des liens vers ses publications sur les réseaux sociaux.

Ils ajoutent que Jane Doe # 6 a également mené une campagne médiatique négative contre Kelly.

Tout cela pour dire que si le juge le laisse sortir … il sera sur son meilleur comportement car il n’a pas le choix. Rappelez-vous, le juge a déjà abattu 2 motions précédentes pour la libération de Kelly sous caution.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.