in

Le Canada inflige une amende de près de 6,5 millions de dollars à Facebook pour «fausses» allégations de confidentialité des données

Dans une déclaration à ., Facebook a déclaré qu’il « n’était pas d’accord » avec la conclusion, mais voulait résoudre le problème rapidement. « Bien que nous ne soyons pas d’accord avec les conclusions du commissaire, nous résolvons ce problème en concluant un accord de consentement et en ne contestant pas les conclusions aux fins de cet accord », a déclaré un porte-parole.

L’amende est la dernière d’une longue série de sanctions que Facebook a infligées pour la manière dont elle traite les données des utilisateurs. À la suite du scandale de Cambridge Analytica, qui concernait les données de quelque 87 millions d’utilisateurs de Facebook dans le monde, la société a été condamnée à plusieurs amendes, dont un montant record de 5 milliards de dollars des autorités de réglementation américaines en janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.