in

Première: Dan Josiah canalise les deux côtés de l’Atlantique sur son premier album

Dan Josiah de Londres est sur le point de présenter son premier album, Josiah, et cela fait longtemps. Depuis qu’il a sept ans, il développe ses compétences en tant que rappeur, producteur et ingénieur, le tout se préparant à ce moment.

Les influences de ce projet proviennent de deux mondes. D’un côté, vous avez son amour mutuel pour le rap des deux côtés de l’Atlantique et de l’autre, une âme classique comme Bill Withers, Otis Redding et Stevie Wonder. Produit en collaboration avec Most Alive (avec les assistances de Ken Rich, Yung Dza et The Martianz sur les pistes 4, 5 et 6 respectivement), l’influence du milieu à la fin des années 90 s’infiltre à chaque instant de cet album, tissant dans des moments de lyrisme conscient, calme enfumé et notes de hip-hop de la côte est et de la côte ouest.

Cependant, c’est surtout la fière identité britannique de Josiah. En aucun cas entièrement redevable à ses influences américaines, son flux est sans compromis au Royaume-Uni et il est clair qu’il a une compréhension profonde de notre histoire du rap local, combinant le meilleur des deux mondes.

Avant la sortie officielle demain 21 mai, via Bandcamp et tous les services de streaming, rendez-vous sur l’album ci-dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.