in

Two Fingers, Alias ​​of Amon Tobin, pénètre rapidement dans le top 10 avec un nouvel album, « Fight! Fight! Fight! »

Amon Tobin a longtemps été considéré comme l’un des meilleurs producteurs de design sonore et de créativité. Là-haut avec Noisia et Aphex Twin, ses sons glitchy et informatisés ont toujours eu un éclat et une complexité intenses que les autres n’ont jamais atteints ou n’ont jamais cherché à atteindre.

Il visait à monter encore plus haut avec son pseudonyme, Two Fingers, sous lequel il a sorti deux albums depuis 2009, le dernier étant en 2012. Vendredi dernier, il a sorti son troisième, Fight! Bats toi! Fight !, une fabuleuse concoction de synthés et de batteries qui repousse les limites de ce qu’un humain peut faire avec des sons numériques purs.

Enrôlant Ivy Lab, G Jones et Little Snake sur le projet, leurs influences sont clairement entendues à travers les tambours martelants et les synthés teintés d’acide et les progressions d’accords. Au-delà de l’écriture de chansons, l’album est magnifiquement maîtrisé, ouvrant tellement d’espace dans le mix pour garantir que chaque son ait la chance de briller et de gifler absolument. Bien sûr, ce type de production n’est pas nouveau pour Two Fingers.

Mais même l’écriture de chansons et le flux de l’album sont impeccables. Il monte et descend sans effort d’intense à… moins intense. L’album ne lâche jamais vraiment son échelle sonore majeure, mais au moins dans le cas de «LALA Rhythm», il y a un peu plus de marge pour respirer entre «LED Moon Rhythm» et «Nuff Swizz Rhythm», ce dernier étant l’un des les véritables hors concours sur le projet.

Une grande partie de l’album utilise un panoramique créatif, donc les écouteurs sont une recommandation majeure, mais certainement pas nécessaire. L’écoute sur des haut-parleurs ou avec un sub est toujours très stimulante et suffisante pour obtenir une expérience complète.

Bats toi! Bats toi! Bats toi! ne ressemble à rien d’autre que vous allez entendre dans la musique électronique cette année, à part peut-être EPROM, Tsuruda, G Jones et ce groupe. C’est quelque chose que j’aime vraiment à ce sujet, qu’il est capable de repousser les limites aussi loin et de se démarquer dans une classe à part tout en restant debout face aux progressions musicales traditionnelles et en sonnant toujours aussi bien.

Écoutez Fight! Bats toi! Fight !, le nouvel album de Two Fingers alias Amon Tobin, ci-dessous!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.