in

L’état d’urgence levé dans les préfectures d’Osaka, Kyoto et Hyogo – Actualités

Le gouvernement japonais a annoncé jeudi lever l’état d’urgence dans les préfectures d’Osaka, Kyoto et Hyogo. Elles ont toutes trois atteint l’objectif de 0, 5 (ou moins) infections pour 100 000 individus en une semaine.

Ce critère n’a pas encore été atteint par la préfecture de Tokyo, ni par sa voisine Kanagawa, mais celles de Chiba et Saitama, ainsi que d’autres, en revanche, atteint. Pour autant, Elles restentont toutes sous l’état d’urgence encore quelques temps.

Shinzo Abe, le premier ministre, a instauré l’état d’urgence à Tokyo, Kanagawa, Saitama, Chiba, Osaka, Hyogo et Fukuoka entre le 7 avril et le 6 mai. Le gouverneur de Kyoto, Takatoshi Nishiwaki a émis la demande au gouvernement d’inclure son territoire sous cet état d’urgence le 10 avril. Hideaki Ômura, gouverneur de la préfecture d’Aichi, a émis cette même demande le 16 avril – avant de déclarer, séparément, le 17 avril. Hokkaido a levé l’état d’urgence – qui était actif depuis trois semaines – le 19 mars avant de déclarer à nouveau le 12 avril.

Abe a annoncé le 16 avril que le gouvernement national avait prolongé la période de l’état d’urgence, sur l’ensemble du territoire, jusqu’au 6 mai, suite à une réunion avec un panel d’experts de la santé. L’état d’urgence a été rallongé une nouvelle fois jusqu’au 31 mai, mais la semaine passée 39 des 47 préfectures du pays ont été libérées de cet état d’urgence. Les préfectures de Tokyo, Osaka, Kyoto, Chiba, Saitama, Kanagawa, Hyogo et Hokkaido restent pour l’instant concernées par l’état d’urgence.

En date de mardi, le Japon recensait 16 385 cas (sans compter les 712 malades du navire Diamon Princess) pour 771 décès (sans inclure les 13 décès de l’équipage).

Source: NHK World

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.