in

La chanson de la police qui fait que Stewart Copeland éteint la radio

Alors que de nombreux artistes ne sont pas fans d’écouter leurs propres chansons, l’ancien batteur de Police Stewart Copeland n’en fait pas partie – bien qu’il fasse une exception pour les dernières secondes du morceau classique du groupe « Message in a Bottle ».

Le trio a souvent combattu leur propre désir de sur-jouer dans leur musique et a eu tendance à compter sur le vote prépondérant du guitariste Andy Summers. Mais les choses n’ont pas fonctionné de cette façon lorsqu’ils ont tracé la voie en 1979.

«Si je conduis dans ma voiture et qu’un morceau arrive à la radio, je l’écouterai», a déclaré Copeland à l’oncle Joe Benson dans l’émission de radio Ultimate Classic Rock Nights, avant d’admettre: «Il y a des choses que j’aurais faites un peu différent maintenant. « 

Il a poursuivi: «À la fin de« Message in a Bottle », il y a trop de superpositions de batterie… c’est une super chanson, puis ça arrive à la fin et je passe à une autre station parce que j’ai foiré. Où était Andy à ce moment? Il était un très bon filtre pour tout cela, parce que nous l’avons tous exagéré; et puis généralement Andy disait: «Non, trop. trop, c’est plus. »

« Et il avait raison, généralement … où était-il quand j’avais besoin de lui à la fin de » Message dans une bouteille « ? »

La police – «Message dans une bouteille»

Assurez-vous d’écouter Ultimate Classic Rock Nights sur plus de 50 stations à travers les États-Unis de 19 h à minuit, du lundi au vendredi. Vous pouvez voir la liste des stations de radio où il est diffusé ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.