in

Tekashi 6ix9ine vise le chat Doja: «  Elle a commencé avec le mauvais  »

6ix9ine a continué à alimenter des incendies partout dans le temps. Maintenant, le rappeur a jeté son dévolu sur Doja Cat à la suite d’accusations de racisme.

Cette semaine, Doja s’est rendu sur Instagram Live pour approfondir la situation. Vers la fin de la session, elle a discuté de ce que cela signifiait pour elle que son remix « Say So » avec Nicki Minaj atteignait la première place du Billboard Hot 100.

« Votre artiste préféré – et il n’y a pas de jugement – s’ils s’en soucient? Magnifique. C’est bien », a-t-elle dit. « Il n’y a rien de mal à vouloir un n ° 1 et à travailler dur pour arriver à ce n ° 1. Pour moi? Je m’en fous. Je veux juste faire de la putain de musique. « 

Bien qu’elle ne fasse pas directement référence à 6ix9ine, il est bien connu à ce stade qu’il se battait pour que son single de retour «Gooba» atterrisse à la première place du classement. Après la sortie de sa première chanson après la prison, Tekashi a appelé Billboard pour avoir manipulé les graphiques et empêché la chanson de faire ses débuts au numéro 1. Il a plutôt ouvert au numéro 3, après « Stuck With U » d’Ariana Grande et Justin Bieber à N ° 1 et le remix de « Say So » de Doja au n ° 2.

Une fois que 6ix9ine a eu vent des commentaires de Doja, il l’a critiquée pour sa controverse actuelle, répondant à un post Instagram publié par The Shade Room, « Elle a commencé avec le mauvais … donne-moi jusqu’à demain #canceldoja. »

Dans un deuxième commentaire, il a écrit: « Quelqu’un a appelé son chien Doja. »

Internet a averti Doja après que des nouvelles ont fait surface qu’elle faisait des commentaires racistes dans les bavardoirs et a enregistré une chanson en 2015 intitulée « Dindu Nuffin », un terme offensant qui ridiculise la brutalité policière. Le hashtag #DojaCatIsOverParty a commencé à avoir des tendances, ce qui a poussé Doja à s’excuser, d’abord dans une déclaration sur Instagram puis sur IG Live.

« J’ai utilisé les bavardoirs publics pour socialiser depuis que je suis enfant », a-t-elle déclaré dans le communiqué. « Je n’aurais pas dû être sur certains de ces sites de chat, mais personnellement je n’ai jamais été impliqué dans des conversations racistes. Je suis désolé pour tous ceux que j’ai offensés. « 

Elle a poursuivi: «Je suis une femme noire. La moitié de ma famille est noire d’Afrique du Sud et je suis très fier d’où je viens. »