in

La lutte pour amener Michael McDonald chez les Doobie Brothers

Le guitariste de Doobie Brothers, Patrick Simmons, a dû jouer le jeu de la persuasion lorsque le groupe a fait face à une crise de chanteur au milieu des années 70.

Le chanteur d’origine Tom Johnston souffrait de problèmes de santé depuis plusieurs années et, en 1975, il était incapable de se produire, laissant à ses camarades le défi de faire des tournées sans lui et de jouer à tour de rôle le chant principal.

L’année suivante, ils ont dû tourner leurs pensées vers un nouvel album, et alors que Simmons pensait avoir trouvé une solution dans Michael McDonald de Steely Dan, personne d’autre ne semblait partager son enthousiasme, comme il l’a dit à Oncle Joe Benson sur l’Ultimate Classic Rock. Émission de radio de nuits.

« Nous avons ce gars qui est un sideman en ce moment, mais je pense qu’il est de la dynamite », se souvient Simmons. «Aimeriez-vous, par exemple, l’entendre sur certaines chansons? … Ils vont, « Eh bien, d’accord … » Alors j’appelle, je dis: « Mike, envie de venir ici? » Mike, comme, « Oh, je sais pas, j’ai quelques chansons – peut-être … . «  »

Simmons a dit que McDonald « est finalement venu. Il s’est assis juste au piano et a commencé à jouer certaines de ces chansons. Il n’avait même pas les chansons complètement écrites. Il avait juste des idées, et l’une d’entre elles était » Takin ‘It to  » les rues. « Et nous avons entendu cela, et nous sommes tous allés, » C’est une chanson. «  »

Le titre a finalement donné à l’album Doobies de 1976 son titre et a lancé une nouvelle ère pour le groupe.

Assurez-vous d’écouter Ultimate Classic Rock Nights sur plus de 50 stations à travers les États-Unis de 19 h à minuit, du lundi au vendredi. Vous pouvez voir la liste des stations de radio où il est diffusé ici.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.