in

La mission historique SpaceX Dragon décolle avec succès du Kennedy Space Center

Le vaisseau spatial Dragon de SpaceX est devenu le premier vol commercial habité à être lancé avec succès samedi (Photos: AP)

La toute première mission habitée commerciale dans l’espace a décollé avec succès du Kennedy Space Center en Floride.

Les astronautes Doug Hurley et Bob Behnken ont piloté le premier vol spatial habité depuis les États-Unis depuis 2011 alors que leur SpaceX Dragon décollait de Cap Canaveral en Floride à 15 h 22 HNE. Mais alors que la mission a été lancée depuis les célèbres installations de la Nasa, le centre de contrôle SpaceX qui a supervisé le lancement est en fait basé à des milliers de kilomètres en Californie.

Les astronautes feront voler la capsule Crew Dragon vers la Station spatiale internationale depuis le Kennedy Space Center à une vitesse pouvant atteindre 17 000 mph. avec des invités, dont le président Trump, regardant le décollage historique, le voyage vers l’ISS devant durer 19 heures, Hurley et Behnken devant y accoster dimanche.

Leur capsule, qui se trouve au sommet d’une fusée Falcon 9 propulsée par neuf énormes moteurs, a finalement pris l’air trois jours après la date de lancement prévue, à cause du mauvais temps. Les hommes passeront ensuite entre un et quatre mois sur la Station spatiale internationale, selon la performance du Dragon.

Les astronautes de la NASA, Bob Behnken (arrière) et Doug Hurley, sont attachés dans la capsule SpaceX Crew Dragon au Kennedy Space Center en Floride pour leur lancement à la Station spatiale internationale samedi (Photo: . / Nasa)

Dans cette image réalisée à partir d'une vidéo via la NASA-TV, un SpaceX Falcon 9, avec les astronautes de la NASA Doug Hurley et Bob Behnken dans la capsule de l'équipage du Dragon, se prépare à décoller du Pad 39-A au Kennedy Space Center à Cape Canaveral, en Floride. , Samedi 30 mai 2020. Les deux astronautes sont en vol d'essai SpaceX vers la Station spatiale internationale. (NASA via AP)

La capsule de l’équipage du Dragon, illustrée, a été conçue pour devenir le premier vaisseau spatial habité commercial (Photo: NASA / AP)

Le président Donald Trump salue son arrivée au Kennedy Space Center, le samedi 30 mai 2020, à Cap Canaveral, en Floride. Trump est au Kennedy Space Center pour le lancement du SpaceX Falcon 9. (Photo AP / Alex Brandon)

Le président Trump, photographié samedi au Kennedy Space Center, faisait partie des invités réunis pour assister au lancement (Photo: AP)

Les astronautes de la NASA Douglas Hurley, à gauche, et Robert Behnken sortent du Neil A. Armstrong Operations and Checkout Building en route vers le Pad 39-A, au Kennedy Space Center à Cape Canaveral, en Floride, le samedi 30 mai 2020. Les deux astronautes effectueront un vol d'essai SpaceX vers la Station spatiale internationale. Pour la première fois en près d'une décennie, les astronautes exploseront en orbite à bord d'une fusée américaine depuis le sol américain, une première pour une entreprise privée. (Photo AP / John Raoux)

Légende: Les astronautes de la NASA Douglas Hurley, à gauche, et Robert Behnken sortent du Neil A. Armstrong Operations and Checkout Building en route vers le Pad 39-A, au Kennedy Space Center de Cape Canaveral, en Floride, le samedi 30 mai. 2020. Les deux astronautes effectueront un vol d’essai SpaceX vers la Station spatiale internationale. Pour la première fois en près d’une décennie, les astronautes exploseront en orbite à bord d’une fusée américaine depuis le sol américain, une première pour une entreprise privée. (Photo AP / John Raoux)
Photographe: John Raoux
Fournisseur: AP
Source: AP
.: . 2020 The Associated Press. Tous les droits sont réservés
 (Crédits: AP)

Le trajet de neuf minutes est considéré comme le test ultime des capacités de SpaceX en tant que société spatiale privée.

Fondé et dirigé par le milliardaire Elon Musk, SpaceX a signé un accord avec la Nasa pour transporter des astronautes et de l’équipement jusqu’à la station spatiale.

L’agence spatiale nationale américaine n’a pas lancé d’astronautes sur son propre bateau depuis la fin du programme de navette spatiale en 2011.

La Nasa s’appuyait sur des fusées russes pour transporter des astronautes, mais espère qu’elle peut maintenant payer SpaceX pour fournir un service de taxi jusqu’au laboratoire spatial en orbite.

La mission de samedi, connue sous le nom de Demo-2, a connu de multiples revers, mais le lancement réussi d’aujourd’hui ouvrira presque certainement la voie aux futurs vols SpaceX. La Nasa veut sous-traiter des vols ISS à des sociétés privées comme SpaceX, tout comme l’armée américaine sous-traite son bâtiment aéronautique à des sociétés aérospatiales comme Boeing.

Il souhaite lui libérer des ressources et peut plutôt concentrer ses efforts sur des missions «lointaines et profondes» vers Mars et la Lune, les astronautes devant y retourner dans environ quatre ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.