in

La police tire des balles en caoutchouc sur un journaliste et un caméraman pendant les manifestations à Louisville

Pour visionner cette vidéo, veuillez activer JavaScript et envisager de passer à un site Web
navigateur qui
prend en charge HTML5
vidéo

La police a ouvert le feu sur un journaliste et un caméraman alors qu’ils faisaient leur travail au milieu des manifestations dans le centre-ville de Louisville.

Des images choquantes montrent l’équipage marchant calmement devant un mur d’officiers avant que l’un d’entre eux ne commence à tirer des boules de poivre non létales. On peut entendre la journaliste de WAVE 3 News Kaitlin Rust crier alors qu’elle et son collègue sont frappés.

On ne sait pas pourquoi le policier a commencé à tirer sur les granulés de gaz poivré, car l’équipe ne semblait pas perturber. Des émeutes ont éclaté dans des villes à travers les États-Unis après la mort de l’homme noir non armé et menotté George Floyd aux mains d’un policier blanc.

L’ancien officier du département de police de Minneapolis, Derek Chauvin, a été inculpé hier de meurtre au troisième degré après qu’une vidéo soit apparue de lui agenouillé sur le cou du défunt pendant neuf minutes. Les trois autres officiers qui se sont tenus là pendant que cela s’est produit ont également été limogés mais n’ont pas encore été inculpés.

8371605 La police tire une balle au poivre contre un journaliste de Louisville TV

Un policier s’approche de l’équipage et ouvre le feu (Image: WAVE3)

8371605 La police tire une balle au poivre contre un journaliste de Louisville TV

La journaliste Kaitlin Rust hurle alors que l’équipage est touché par des obus non létaux (Image: WAVE3)

8371605 La police tire une balle au poivre contre un journaliste de Louisville TV

On ne sait pas pourquoi l’officier a décidé d’ouvrir le feu (Image: WAVE3)

Des manifestants de Louisville, dans le Kentucky, expriment également leur colère face au décès de la technicienne médicale locale Breonna Taylor, 26 ans, qui a été abattue en mars par des détectives des stupéfiants qui ont abattu la porte de sa maison et n’ont trouvé aucune drogue.

Alors que des centaines de manifestants se sont rassemblés dans la ville la nuit dernière, le véhicule de WAVE 3 News a été saccagé pendant le chaos alors que la police tentait de disperser la foule.

Jeudi, sept personnes ont été abattues et deux policiers ont été hospitalisés.

Un homme de 19 ans a perdu la vie la nuit dernière lorsque des coups de feu ont été tirés sur une foule de personnes lors de manifestations dans le quartier des divertissements de Greektown à Détroit.

La police dit qu’elle n’a pas été impliquée dans les tirs et qu’elle n’a pas encore identifié de suspect.

Contactez notre équipe de nouvelles en nous envoyant un e-mail à [email protected].

Pour plus d’histoires comme celle-ci, consultez notre page d’actualités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.