in

Halsey frappe deux fois avec des balles en caoutchouc et des éclats d’obus tout en protestant contre la mort de George Floyd

Halsey était parmi les nombreux qui ont participé aux manifestations à l’échelle nationale samedi 30 mai contre la mort de George Floyd. Et comme certains manifestants, elle s’est retrouvée dans la ligne de mire tout en appelant à la justice et à la fin du racisme.

L’auteur-compositrice biraciale – sa mère est irlandaise, italienne et hongroise, son père afro-américain – a partagé sur ses histoires Instagram dans une série de photos en noir et blanc dimanche que ceux qui marchaient à Los Angeles ne posaient aucun problème .

« Nous étions pacifiques, sans bouger, sans violer la ligne. Ils nous ont ouvert le feu à plusieurs reprises avec des balles en caoutchouc et des gaz lacrymogènes. Des citoyens qui ne les provoquaient pas », a-t-elle écrit dans les deux premières images, montrant des policiers en tenue de protection et tenant des matraques.

« La plupart d’entre nous les supplions simplement d’avoir de l’empathie. de reconsidérer. de considérer l’humanité et l’histoire et l’avenir de notre nation », a-t-elle poursuivi. « Ils ont ouvert le feu à plusieurs reprises. J’ai été touché deux fois. Une fois par des plombs et une fois par des éclats d’obus. Nous avons été gazés à plusieurs reprises pendant des heures. »

La musicienne a terminé ses histoires en disant que malgré les tirs de la part des officiers, la «ligne de front n’a pas cédé» et a exhorté ses partisans à «avoir du courage», notant qu’elle serait de retour pour protester.

Halsey a également dissipé une certaine confusion sur Twitter, déclarant qu’elle n’avait pas été détenue pendant la manifestation. « JE N’AI PAS ÉTÉ ARRÊTÉE », a-t-elle tweeté, ajoutant qu’elle était en sécurité et exhortant ses partisans à faire un don pour aider à la libération sous caution de ceux qui ont été arrêtés. « Il y avait des gens que je devais mettre en sécurité car beaucoup d’entre eux ont un visa. Moi-même + beaucoup de mes pairs ont été abattus, gazés + antagonisés. »

L’artiste a expliqué plus tard aux premières heures du dimanche matin pourquoi elle estimait qu’il était important de protester. « Un vrai patriote est quelqu’un qui se rebellera contre le gouvernement si cela devient nécessaire, pour protéger le plus grand bien de ses concitoyens. Nous sommes des patriotes », a-t-elle tweeté. « Si vous ne l’êtes pas, vous êtes un lâche. Voilà à quoi ressemble la démocratie. »

Halsey est l’un des nombreux musiciens qui sont descendus dans la rue pour protester contre la mort de Floyd, décédé après qu’un policier de Minneapolis s’est agenouillé sur le cou pendant neuf minutes alors qu’il était menotté et face contre terre au sol. Nick Cannon, Lil Yachty, Chika, J. Cole et bien d’autres ont également rejoint des manifestants à travers le pays pour faire entendre leur voix.

Elton John «Mettez les heures» pour vous faire remarquer pour la consommation de cocaïne

Donald Trump déclare Antifa une «  organisation terroriste  » au milieu des manifestations de George Floyd