in

Nick Cannon, Machine Gun Kelly et d’autres musiciens se joignent aux protestations contre la mort de George Floyd

Alors que de nombreux artistes ont partagé leur indignation sur la mort de George Floyd sur les réseaux sociaux en réclamant justice contre les policiers responsables, en exhortant à mettre fin au racisme, en faisant des dons et plus encore, certains quittent leur domicile pour s’exprimer au milieu de la pandémie de coronavirus.

Alors que les manifestations se propagent à travers le pays, de Seattle à Los Angeles, de Minneapolis à New York en passant par Atlanta et au-delà, les musiciens se joignent à ceux qui se rassemblent pour appeler à la fin du racisme systémique et de la brutalité policière. Nick Cannon est l’un d’eux.

L’acteur et le musicien portaient un sweat à capuche noir avec les derniers mots de Floyd, « Please I Can’t Breathe », écrit sur le devant alors qu’il marchait avec les manifestants de Minneapolis le 29 mai.

Dans des publications Instagram ultérieures mettant en vedette des photos en noir et blanc de lui-même avec des manifestants, l’animateur a noté: « Nous en avons tous assez … », « ILS NOUS ENTENDENT FORTS ET CLAIRS !!! » entre autres messages.

Machine Gun Kelly était un autre qui a participé aux manifestations. Le rappeur a posté une vidéo sur ses histoires Instagram se montrant dans un masque noir lors d’un rassemblement le 30 mai et tenant une pancarte qui disait « Silence Is Betrayal ». Il a ajouté dans le texte sur la vidéo, « Tout le monde est uni. »

Il a ensuite partagé une série de photos en noir et blanc sur Instagram, y compris de lui-même en tenant le même signe au-dessus de sa tête, et sous-titré les images « justice bientôt … »

Découvrez quels autres artistes ont rejoint les manifestations nationales et écoutez leurs messages:

Lil Yachty

Le rappeur a parlé à ses collègues manifestants de ce qu’il ressentait: « J’ai l’impression que nous devons défendre quelque chose ou nous tomberons pour n’importe quoi, vous savez ce que je dis? »

Halsey

La chanteuse a partagé son expérience de protestation à Los Angeles samedi 30 mai via ses histoires Instagram. Dans une série de photos en noir et blanc, elle a déclaré que les manifestants étaient pacifiques, les bras levés, lorsque la police a tiré des balles en caoutchouc sur la foule, la frappant deux fois.

J. Cole

Le natif de Fayetteville a rejoint ses concitoyens pour protester en Caroline du Nord le 30 mai. Le rappeur n’a pas posté sur les réseaux sociaux, mais a été repéré par les participants ainsi que par les médias locaux, qui ont signalé sa présence. Selon WRAL, le musicien a refusé de parler à la caméra.

Tinashe

Le chanteur-compositeur-interprète est descendu dans les rues et les autoroutes de L.A. pour protester tout en tenant une pancarte « Black Lives Matter ». Dans deux mini-galeries sur Instagram, elle a partagé des photos d’elle et de ses camarades manifestants en marche, et a sous-titré le premier « Show up », tout en exhortant les adeptes à ne pas vivre dans la peur dans la deuxième collection.

Elle a également ajouté sur Twitter plus tard que la marche à laquelle elle avait participé n’était pas violente:

Yungblud

L’artiste anglais a également repéré les manifestations de L.A., qui a dit aux fans qu’il serait au Pan Pacific Park de West ..

M. Big ‘Got Screwed’ sur le dernier album, dit Billy Sheehan

Comment les surfeurs Alana Blanchard et Jack Freestone surfent sur la vague