in

Les travaux du parc Ghibli commenceront en juillet pour une ouverture en automne 2022 – Actualités

La construction des trois premières zones du futur parc thématique du Studio Ghibli démarré en juillet, grâce à un contrat provisoire passé avec Kajima Corporation, entrepreneur du bâtiment. Le contrat signé représente une somme de 10 657 900 000 yens et promet l’ouverture du parc pour l’automne 2022 – notons que l’entrepreneur ne prévoit aucun retard lié à la pandémie du COVID-19. Nagoya TV a diffusé une courte vidéo révélant les différents designs pour le parc – ainsi que la vue aérienne des sites de construction.

Les organisateurs de l’exposition La grande exposition Ghibli ~ Deux ans avant l’ouverture du parc Ghibli ~ révélaient en avril dernier son rapport sur la raison de la pandémie du COVID-19. Elle aurait dû ouvrir ses portes au Musée d’Art de la préfecture d’Aichi du 25 juin au 16 septembre et aurait dû abriter en son sein les éléments élaborés pour le parc. Soulignons que les visiteurs ayant acheté leurs billets pour une visite entre le 10 avril et le 30 juin sont en train d’être remboursés.

Cette exposition sera la dernière à dévoiler un aperçu du contenu du parc avant son installation dans la zone Ghibli no Daisôko (le magasin géant Ghibli), dans deux ans. Elle propose également différents éléments qui ont été exposés lors des précédentes expositions Great Ghibli Exhibits.

Les zones Ghbili no Daisôko, Seishun no Oka et Dondoko Mori du parc ouvriront en 2022, suivies par les zones Mononoke no Sato Area, Majo no Tani Arez un an plus tard environ. La zone Dondoko Mori Area s’inspire de Mon voisin Totoro.

D’après les estimations, un million de personnes visitent ces différentes zones du parc à leur ouverture et 1, 8 millions de visiteurs sont présents, à l’année, lorsque le parc sera ouvert dans son intégralité. Pour gérer le flux des visiteurs, les alentours du parc seront également retravaillés de manière à proposer 1 500 places de parking supplémentaires et différentes structures pour organiser la circulation.

Les travaux sur les conceptions de ce projet ont commencé l’année passée et les travaux s’étendent sur une période de deux ou trois ans. La préfecture d’Aichi a budgété ce projet à 31 milliards de yens – pour la construction – s’ajoutent 3 milliards pour l’élaboration des plans, designs, et planification.

En mai 2017, la préfecture d’Aichi donnait son accord pour la construction du parc. Les personnes en charge de la communication ont ainsi été révélées en avril suivant les premières ébauches de plan. Le Studio Ghibli et le Chunichi Shimbun ont fondé la société Ghibli Park, Inc. dont la fonction sera de gérer la gestion et les opérations du parc.

La préfecture d’Aichi et le Studio Ghibli collaborant pour établir le parc dans l’Expo Park d’Aichi, qui s’étend sur près de 200 hectares – sur l’appelle également le parc Moricoro et il a été, en 2005, le siège de l’Exposition Internationale. Notons que ce vaste espace abrite déjà une © de la maison de Satsuki et Mei, numéro du film Mon voisin Totoro. Cette réplique à abrité en 2008 et en 2015 une exposition sur le Studio.

La préfecture souhaite faire de ce parc un lieu accueillant tant pour les Japonais que pour les étranges. Notons que la construction du parc est prévue de manière à ce qu’elle n’endommage pas les arbres qui sont déjà plantés.

Notons que malgré ce parc, le musée situé à Mitaka, dans l’ouest de Tokyo, restera ouvert. Il est souvent le théâtre de différentes expositions et propose dans son mini cinéma, par cycles, les films du studio. Une cause du coronavirus cependant, le musée est temporairement fermé depuis le 25 février en raison du COVID-19.

Sources: Nihon Keizai Shimbun, YouTube de Nagoya TV

Les panneaux d’affichage Alita Sequel sont en place, voyez leurs messages inspirants

AT&T exempte HBO Max des plafonds de données mobiles