in

Goro Miyazaki s’inspire d’un autre roman de Diana Wynne Jones pour son prochain film Ghibli – News

Le Studio Ghibli a annoncé mercredi la production d’un nouveau film d’animation adapté d’un roman de Diana Wynne Jones – Earwig et la sorcière (Aya à Majo). Le titre fera sa première cet hiver sur la chaîne NHK General. C’est Goro Miyazaki, fils de Hayao Miyazaki, qui réalise ce projet, le premier en 3DCG du studio. Hayao Miyzazaki est crédité pour le développement et la planification du titre, dont la production est assurée par Toshio Suzuki, co-fondateur du studio.

Le roman, inédit à ce jour en France, a été publié en 2011 aux éditions Harper Collins. L’histoire suit celle d’Earwig, une orpheline menant une vie paisible à l’orphelinat de St. Morwald. Un jour, elle est recueillie par Bella Yaga et la Mandragore – qui ressemble à un couple ordinaire. Alors qu’elle se retrouve dans leur maison – potions pleine de pièces secrètes et étranges – elle décide de montrer à la vilaine sorcière qui est la plus maline… Et dans cette entreprise, elle se fait un allié, un mystérieux chat qui parle.

Suzuki s’est manifestée au sujet de ce nouveau film, plus particulièrement à la lumière des événements liés à la pandémie du COVID 19. Le virus est, à ses yeux, la préoccupation majeure à ce jour et rien qui n’a pas été réellement distraire les esprits – pas même les films et les séries. En regardant les premières séquences du film, il s’est demandé comment le titre serait reçu après la pandémie, à sa sortie. Un de ses points forts cependant repos, d’après lui, sur Earwig, qui est très intelligent. Il apparaît en expliquant que si nous sommes malins comme elle, nous pourrons nous sortir de toutes les situations difficiles.

Suzuki note que si Fifi Brindacier (personnage que Hayao Miyazaki voulait porter à l’écran) est la « plus forte des filles du monde », Earwig est « la plus intelligente du monde ». Il la décrit comme « insolente, mais malgré tout mignonne »; et la comparer à Goro Miyazaki – comparaison qui a visiblement préoccupé ce dernier.

Notons que la titre Le Château de Hurle (Howl’s Moving Castle) de l’autrice a été également adapté en film d’animation par le Studio Ghibli – et ce titre a été récompensé aux Academy Awards.

Goro Miyazaki est le réalisateur des films Les Contes de Terremer et La Collines aux coquelicots, au Studio Ghibli; et il a également réalisé la série Ronja, Fille de Brigand au studio Polygon Pictures, sous l’assistance du Studio Ghibli.

Le premier janvier, le Studio Ghibli a confirmé que la production de deux films était en cours. En 2017 déjà, Suzuki déclarait que le prochain film de Miyazaki, réalisé à la main, serait un film «d’action / aventure fantasy», et que Goro Miyazaki était penché sur une nouvelle œuvre en images de synthèse.

Le premier film en CG de Hayao Miyazaki est le court d’animation de 2018, Kemushi no Boro, diffusé au Musée Ghibli. Il est actuellement penché sur la réalisation de sonfilm Kimi-tachi wa D[o Ikiru ka, pour lequel 36 minutes sont actuellement bouclées. Sa production devrait être achevée d’ici les trois prochaines années.

Sources: Studio Ghibli, NHK

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.