in

«Pourquoi je proteste»: Amara La Negra explique pourquoi elle marche en solidarité avec Black Lives Matter

Au milieu de l’indignation nationale à propos de la mort récente de George Floyd, un homme noir non armé décédé aux mains d’un officier de police de Minneapolis, des milliers de personnes sont descendues dans les rues pour protester en demandant justice pour Floyd et d’autres citoyens noirs décédés entre les mains de police.

Dominicain-américain Amara La Negra (vrai nom: Diana de los Santos) faisait partie des manifestants qui ont défilé en solidarité avec Black Lives Matter à Miami ce week-end. « J’ai parlé sur toutes les plateformes possibles de l’injustice, des problèmes raciaux et des problèmes de colorisme dans ma communauté et dans la communauté afro-américaine », a déclaré le chanteur de « There No Way » à Billboard. « Je pensais juste que c’était dans mon devoir de ne pas participer à la manifestation de lutte pour les droits de l’homme. »

Quelques jours à peine après être descendu dans la rue pour exiger justice et responsabilité de la police, la noire et fière Afro Latina, connue pour ses rythmes de dembow dans des chansons comme « Bam Bam » et « Sé Que Soy », partage avec Billboard pourquoi cela compte, plus que jamais, d’être solidaire de la communauté noire et encourage d’autres Latinos à se joindre à la lutte pour la justice.

Amara La Negra lance notre série «Why I Protest» mettant en vedette d’autres artistes latins dans les prochains jours.

À quelle manifestation avez-vous participé?

J’ai participé à la manifestation ici au centre-ville de Miami. C’était très stimulant de s’unir à mes frères et sœurs pour lutter pour la justice et l’égalité, non seulement pour George Floyd mais pour toutes les vies noires qui nous ont été prises.

Décrivez votre expérience lors de la démonstration?

Je suis allé vers 15 heures. et tout le monde protestait pacifiquement. Il n’y a eu ni émeute ni chaos et tout le monde marchait dans un but. Je suis parti vers 19h30. Plus tard, j’ai appris par les nouvelles qu’il y avait une émeute et que des voitures brûlaient. Je n’ai participé à rien de tout cela parce que je ne crois pas au pillage ou à la violence, mais je comprends la frustration de mon peuple qui n’a pas vu de justice depuis des années.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous en tant qu’artiste Latinx d’être impliqué dans les manifestations Black Lives Matter?

Avant d’être latine, je suis une femme noire, une Latina noire, une Afro Latina, une Dominicaine. J’avais l’impression de faire ma part car je suis un militant de la communauté afro-latina depuis très longtemps. J’ai parlé sur toutes les plateformes possibles de l’injustice, des problèmes raciaux et des problèmes de colorisme dans ma communauté et dans la communauté afro-américaine. Je suis né et j’ai grandi à Miami, mais j’ai grandi dans une communauté afro-américaine appelée Brownsville et le fait d’être dans cet environnement m’a exposé à l’injustice qui se produit également dans la communauté afro-américaine. J’avais juste l’impression que cela faisait partie de mon devoir de ne pas participer à la protestation pour défendre les droits de l’homme.

Comment encouragez-vous la communauté latino-américaine à soutenir le mouvement Black Lives Matter?

J’encourage la communauté latino-américaine à soutenir le mouvement Black Lives Matter car, en tant que minorités et immigrants dans ce pays, ils ont eux aussi souffert de discrimination, bien que d’une manière différente de la communauté afro-américaine. Eux aussi savent ce que c’est que d’être traités différemment, de faire face à l’injustice, d’être humiliés et de ne pas être considérés comme égaux. Dans chaque communauté latine, il y a des Afro-Latinos, donc cela nous concerne tous. Nous devons soutenir nos frères et sœurs, car en tant qu’êtres humains, voir quelqu’un traité injustement devrait nous toucher tous.

Pouvez-vous partager un conseil de sécurité pour assister à une manifestation en période de pandémie?

Je dirais juste protester pacifiquement. Nous ne devons pas être violents. Nous avons déjà établi notre point de vue et le monde entier nous regarde et ils nous voient. Je ne veux pas que les gens nous présentent sous un jour négatif plus qu’ils ne l’ont déjà fait. Nous ne sommes pas ce genre de personnes et unis, nous sommes plus forts.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

GIPHY App Key not set. Please check settings