in

First Stream Latin: New Music de Natti Natasha, Bebe, Ed Maverick & More

« First Stream Latin » est une compilation des meilleures nouvelles chansons, albums et vidéos latins recommandés par les éditeurs de Billboard Latin. Découvrez les choix de cette semaine ci-dessous.

Natti Natasha – «Que Mal Te Fue» (Pina Records)

Après avoir taquiné les fans sur les réseaux sociaux, Natti Natasha a abandonné son premier single né pendant la quarantaine appelé « Que Mal Te Fue » (What Went Wrong) sorti sous Pina Records. Avec un rythme reggaeton accrocheur et la voix coquette de Natti, la chanson parle d’une femme qui interroge son ex pour vouloir revenir dans sa vie. «Que s’est-il passé, que s’est-il passé? / Vous avez essayé d’être avec une autre fille mais ça n’a pas marché / Que s’est-il passé? / Vos plans n’ont pas fonctionné », chante l’urbana dominicaine. Dans un clip vidéo fait maison, Natti est vue éclabousser dans la piscine alors qu’elle aime sa vie de célibataire. — JESSICA ROIZ

Rozalén – «Este Tren» ( Music Entertainment España)

Le premier single de la chanteuse / compositrice espagnole de son quatrième album studio à venir est un courant de conscience musicale sur la perte de bagages émotionnels, réglé sur un rythme de tambour pulsant qui simule les voies rapides d’un train. Avec la quête de la liberté de tout, « y compris vous », comme son cri de ralliement, la voix rauque de Rozalen serpente et monte alors qu’elle nous emmène dans ce voyage délicieux et inattendu. — LEILA COBO

Ed Maverick – « Nos Queda Mucho Dolor Por Recorrer » ft. Daniel Quien (Universal Musci Mexico)

L’ascension musicale d’Ed Maverick est renforcée par des chansons telles que « Nos Queda Mucho Dolor Por Recorrer » (We Have a Lot of Pain To Go), le premier single de son nouvel album à venir qui endure son ascension pour devenir le balladiste folk le plus visible du Mexique. La délicatesse de la ballade acoustique emmène l’auditeur dans un voyage d’imagerie méditative donnant un virage tonal aux abjections communautaires. Le chant rauque et gentleman de Maverick est associé à la performance vocale riche et noble de Mazatlán, le chanteur-compositeur-interprète de Sinaloa Daniel Quién, qui a co-écrit la chanson. La chanson est révélée à travers une vidéo lyrique animée par Hermosillo, l’équipe Sonora Neuderts et a été produite par Milo Froideval. Soy un niño disfrazado con capas de corteza madura / buscando el camino que no me aleje de tu lado / pero cargo de años un destino pa ‘raros («Je suis un enfant déguisé en couches d’écorce mature / à la recherche du chemin qui ne marche pas ne me tire pas de ton côté / mais je porte des années de fortune bizarre. ») — PAMELA BUSTIOS

Bebe – « Es Por Ti » (Warner Music Espagne)

Près de deux ans après la sortie de son single «Corazón», Bebe revient avec l’élévant «Es Por Ti» (It’s For You). Avec des paroles profondes et honnêtes comme «tu es venu quand j’avais perdu confiance / quand j’ai regardé contre le mur / quand ma cicatrice était encore visible / tu m’as souri et tu m’as dit de venir», chante la chanteuse-compositrice et actrice espagnole à cette personne spéciale qui l’a aidée à traverser des moments difficiles. Dans «Es Por Ti», Bebe expérimente différentes fusions, du reggaeton aux rythmes rythmiques teintés de cumbia. — J.R.

Céu – « Forçar o Verão » (réocordes à six degrés)

Céu de São Paulo apporte son zèle électronique dans le Forçar o Verão (Forcing Summer), le troisième single qui présente en avant-première APKÁ !, son cinquième long métrage prévu pour le 26 juin. L’air mélodieux entretenu par des touches de synthétiseur et de gros coups de basse, crie au fil du temps. Il prend un sens métaphorique en utilisant la «force» et «l’été» comme sources de pouvoir pour se remémorer des actes passés corrompus locaux: «Nous avons beaucoup de problèmes qui se produisent au Brésil. Problèmes très graves. Avouons que nos plages sont polluées par le pétrole et qu’il y a un racisme voilé. » L’air est une combinaison de réverbérations mélodiques formant chacune une mélodie individuelle et s’harmonisant les unes avec les autres, écrite par Céu, coproduite par le batteur Pupillo avec le musicien et claviériste français Hervé Salters (General Elektriks) ainsi que le bassiste et programmeur Lucas Martins avec Pedro Sá à la guitare. — P.B.

Tito El Bambino, Farruko – « Se Va » (Rimas Entertainment)

Tito El Bambino et Farruko se sont à nouveau associés pour « Se Va » (She’s Gone). Plutôt que de s’attarder sur l’amour perdu, les deux artistes portoricains apportent bonheur et positivité à une chanson de rupture, rappelant aux fans que « vous n’avez pas besoin de celui qui est parti, vous avez besoin de celui qui viendra. » Prêt à faire sensation l’été, « Se Va » a une mélodie reggae captivante avec des mélodies tropicales venteuses. Regardez la vidéo musicale vibrante, filmée à Miami, ci-dessous. — JR

Delaossa – La Tour Liffee (Music Republic)

Place au rappeur Daniel Martinez de la Ossa Romero, mieux connu sous le nom de Delaossa, membre fondateur du collectif audiovisuel espagnol Space Hummus, qui inaugure une nouvelle ère de collisions de hip hop local avec des paroles incendiaires et grossières. Son nouvel EP La Tour Liffee, qui fait suite à son premier album studio Un Perro Andaluz (2019) qui a préparé le terrain pour devenir le porte-parole musical du banal, ouvre des portes vers de nouveaux territoires. Son chant viscéral viscéral renforce l’esprit culturel du jeune homme de 27 ans qui se manifeste à travers le set de 5 titres produit aux côtés de Kiddo. L’effort démarre avec le mélodique «Por Nosotros» (For Us), un air d’audace lyrique qui monte au rythme de Gese Da O et met le feu au PE. Il se poursuit avec le torrent flagrant de «Me Mudé a Madrid», mettant en vedette Israël B, et le stimulant battu par le Colombien Granuja. Chargé d’un vocabulaire urbain harmonique contemporain, l’ensemble se termine par «Veneno», un cortège d’émotions, une mélodie réfléchie et chauffée avec le rythme de J. Moods dont le flux mesuré se marie à l’unisson du flux guttural de Delaossa. — P.B.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.