in

Facebook tire près de 200 comptes connectés à des groupes haineux

Facebook poursuit sa lutte contre la haine, et cette fois avec un degré d’urgence accru. Le réseau social a confirmé à l’Associated Press (via The Verge) qu’il avait supprimé près de 200 comptes d’utilisateurs liés à des groupes haineux comme les Proud Boys et l’American Guard, tous deux auparavant interdits. La société se préparait déjà à retirer les comptes, mais sa main a été forcée quand il est devenu clair que ces membres prévoyaient d’attiser les tensions à la lumière des manifestations antiracistes qui ont balayé les États-Unis. Ils avaient non seulement l’intention de rassembler les membres pour assister aux manifestations (et favoriser les affrontements), mais se préparaient parfois à aller avec des armes », selon le directeur de la lutte contre le terrorisme de Facebook, Brian Fishman.

La mesure est intervenue peu de temps après que Facebook a sévi contre les groupes de «boogaloo», dont certains incluent des racistes, ainsi que des suprémacistes blancs qui ont tenté de se faire passer pour des membres de l’antifa.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.