in

La Nouvelle-Zélande déclarée exempte de coronavirus et supprime toutes les restrictions

Le Premier ministre néo-zélandais Jacinda Ardern avec des photos d'une salle de classe et d'un bar bondés alors que le pays se déclare indemne de coronavirus et met fin à toutes les restrictions

Cela fait 17 jours que le dernier cas de Covid-19 a été signalé en Nouvelle-Zélande (Photo: .)

La Nouvelle-Zélande a éradiqué le coronavirus de ses côtes après que les autorités sanitaires ont déclaré que son dernier patient connu s’était rétabli.

À partir de minuit, toutes les formes d’événements publics seront autorisées à se dérouler à nouveau sans aucune limitation ni aucune ligne de conduite sociale. Cependant, les personnes arrivant dans le pays devront encore passer 14 jours en quarantaine sous les ordres du gouvernement.

Cela fait 17 jours que le dernier nouveau cas de Covid-19 a été signalé en Nouvelle-Zélande et aujourd’hui, c’est aussi la première fois depuis fin février qu’il n’y a eu aucun cas actif. Les responsables de la santé préviennent que le virus pourrait encore être importé dans le pays, qui a fermé ses frontières à tout le monde sauf aux citoyens et aux résidents, à quelques exceptions près.

Lors d’une conférence de presse, la Première ministre néo-zélandaise Jacinda Ardern a déclaré: «Nous sommes convaincus que nous avons éliminé la transmission du virus en Nouvelle-Zélande pour le moment, mais l’élimination n’est pas un moment, c’est un effort soutenu.

«Nous verrons presque certainement des cas ici encore… et ce n’est pas un signe que nous avons échoué, c’est une réalité de ce virus. Mais si et quand cela se produit, nous devons nous assurer et nous le sommes, que nous sommes prêts. »

Visitez notre blog en direct pour les dernières mises à jour: nouvelles sur le coronavirus en direct

Arden a déclaré que les Néo-Zélandais vivraient dans un pays «où la vie semble aussi normale que possible en période de pandémie mondiale» une fois les restrictions levées. Lorsqu’on lui a demandé quelle était sa réaction à la nouvelle, elle a répondu: «J’ai fait une petite danse».

Pour visionner cette vidéo, veuillez activer JavaScript et envisager de passer à un site Web
navigateur qui
prend en charge HTML5
vidéo

https://www.instagram.com/p/CA1U8k9p1Al/?utm_source=ig_embed

Les nouveaux arrivants dans le pays devront encore passer 14 jours en quarantaine (Photo: JonPlandau / Instagram)

Célébrant l’annonce sur Twitter, le ministre du Changement climatique James Shaw a déclaré: « Je sais que c’est un lundi et tout, mais je pense que je pourrais faire éclater cette bouteille de champagne ce soir et lever un verre à tous les habitants de ce beau pays. »

Il a utilisé l’expression maorie «Ka pai, Aotearoa», qui signifie «bon travail» et a encouragé les adeptes à continuer de se laver les mains.

Beaucoup sur les médias sociaux ont déclaré qu’ils étaient ravis de retrouver leurs libertés, mais d’autres se sentent réticents à l’idée de retourner au gymnase et aux autres points chauds d’infection de sitôt.

WELLINGTON, NOUVELLE-ZÉLANDE - 08 juin: Le Premier ministre Jacinda Ardern parle aux médias lors d'une conférence de presse post-ministérielle au Parlement le 08 juin 2020 à Wellington, Nouvelle-Zélande. Le Premier ministre Jacinda Ardern a annoncé que la Nouvelle-Zélande passera au niveau d'alerte COVID-19 à minuit le 8 juin. Le niveau d'alerte 1 verra les gens retourner au travail, à l'école, aux événements sportifs et aux voyages intérieurs sans restrictions. Il n'y aura également plus de restrictions sur les nombres lors des rassemblements de masse. Les contrôles aux frontières resteront en place pour toutes les personnes entrant en Nouvelle-Zélande, y compris le dépistage et les tests de santé pour toutes les arrivées, et la quarantaine ou l'isolement géré obligatoire de 14 jours. Il n'y a plus de cas actif de COVID-19 en Nouvelle-Zélande. (Photo par Hagen Hopkins / Getty Images)

Ardern a dit qu’elle « avait fait une petite danse » quand elle a entendu les nouvelles (Image: .)

WELLINGTON, NOUVELLE-ZÉLANDE - 08 juin: Le Premier ministre Jacinda Ardern et le directeur général de la santé, le Dr Ashley Bloomfield arrivent à une conférence de presse post-ministérielle au Parlement le 08 juin 2020 à Wellington, Nouvelle-Zélande. Le Premier ministre Jacinda Ardern a annoncé que la Nouvelle-Zélande passera au niveau d'alerte COVID-19 à minuit le 8 juin. Le niveau d'alerte 1 verra les gens retourner au travail, à l'école, aux événements sportifs et aux voyages intérieurs sans restrictions. Il n'y aura également plus de restrictions sur les nombres lors des rassemblements de masse. Les contrôles aux frontières resteront en place pour toutes les personnes entrant en Nouvelle-Zélande, y compris le dépistage et les tests de santé pour toutes les arrivées, et la quarantaine ou l'isolement géré obligatoire de 14 jours. Il n'y a plus de cas actif de COVID-19 en Nouvelle-Zélande. (Photo par Hagen Hopkins / Getty Images)

Le Premier ministre arrive avec le directeur général de la santé, le Dr Ashley Bloomfield, pour partager la bonne nouvelle (Photo: .)

Le directeur général de la santé, Ashley Bloomfield, a déclaré: « Le fait de ne pas avoir de cas actifs pour la première fois depuis le 28 février est certainement une marque importante dans notre voyage, mais comme nous l’avons déjà dit, une vigilance continue contre Covid-19 restera essentielle. »

Le gouvernement néo-zélandais a répondu en supprimant toutes les restrictions sur les rassemblements publics, ce qui signifie, entre autres facteurs, que les stades sportifs pourront à nouveau retenir les supporters sans réglementation sur la distanciation sociale.

Les experts disent qu’un certain nombre de facteurs ont aidé la nation de cinq millions de personnes à éliminer la maladie.

Son emplacement isolé dans le Pacifique Sud lui a donné un temps vital pour voir comment les épidémies se sont propagées dans d’autres pays, et Ardern a agi de manière décisive en imposant un verrouillage strict au début de l’épidémie en Nouvelle-Zélande.

Plus: Santé

Un peu plus de 1 500 personnes ont contracté le virus en Nouvelle-Zélande, dont 22 ont perdu la vie.

Le nombre de morts en Grande-Bretagne s’élève actuellement à 40 625, avec 287 621 cas confirmés de la maladie.

Aujourd’hui, de nouvelles règles obligeant les personnes entrant au Royaume-Uni à s’isoler pendant 14 jours entrent en vigueur.

Ceux qui arrivent devront fournir une adresse et peuvent être condamnés à une amende pouvant aller jusqu’à 1 000 £ s’ils sont pris en flagrant délit de quarantaine.

Contactez notre équipe de nouvelles en nous envoyant un e-mail à [email protected].

Pour plus d’histoires comme celle-ci, consultez notre page d’actualités.

Plans originaux pour Lando de Donald Glover dévoilés par le directeur de Star Wars

Black Lives Matter: Dans les mots de Ciara, Lizzo et d’autres stars