in

‘Pourquoi je proteste’: Snow Tha Product explique pourquoi elle marche en solidarité avec Black Lives Matter

Des gens à travers le pays et dans le monde entier sont descendus dans la rue pour protester depuis fin mai, demandant justice à George Floyd et à d’autres citoyens noirs morts entre les mains de la police.

Marchant en solidarité avec la communauté noire et luttant contre le racisme institutionnel, le rappeur américano-mexicain Snow Tha Product (de son vrai nom: Claudia Feliciano) fait partie des milliers de personnes qui scandent «les vies noires comptent».

« Nous représentons une culture qui a nos propres difficultés, et moi, en tant que femme queer mexicaine, j’ai certainement de nombreuses difficultés à affronter dans ma carrière », a déclaré Snow à Billboard. « Mais il s’agit de nous tous. Il s’agit de l’inégalité. L’unité du noir et du brun est très importante. »

La chanteuse californienne « Bilingue » a également utilisé ses réseaux sociaux comme plate-forme pour amplifier le mouvement Black Lives Matter et a été parmi les premiers artistes à prendre la parole et à demander justice pour Floyd. « En avoir marre de tout ça … tirer ne suffit pas … c’était un meurtre et les flics avec lui étaient complices », a-t-elle posté le 27 mai.

Dans le cadre de la série «Pourquoi je proteste» de Billboard, Snow Tha Product explique pourquoi il est plus important que jamais d’être solidaire avec la communauté noire et encourage d’autres Latinos à se joindre à la lutte pour la justice.

À quelle manifestation avez-vous participé?

Je suis allé au centre-ville de Los Angeles pour protester le 3 juin. J’ai été très vocal et j’utilise toujours ma plateforme depuis le début de ma carrière, mais je sentais vraiment que je devais être physiquement là.

Décrivez votre expérience lors de la démonstration.

[It was] un melting pot de personnes debout pour quelque chose. Il est si facile de nos jours de se faire prendre sur Internet et les trolls qui disent parfois [more] commentaires stupides que réellement aider. Cependant, être là m’a aidé à voir l’amour, la passion, le fait que tant de gens défendent cela et peu importe l’âge, le sexe, l’orientation sexuelle, la couleur, tout le monde contre les inégalités et dans une pandémie mondiale, risquant quoi que ce soit de se tenir debout car ce qui était bien était inspirant et motivant. [It] m’a aidé à réaliser que le combat est bel et bien vivant et que nous sommes GONNA WIN.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous en tant qu’artiste Latinx d’être impliqué dans les manifestations Black Lives Matter?

Être une voix de Latinx, être impliqué, [to] être là et mettre mon petit grain de sable dans ce mouvement monumental est nécessaire non seulement pour donner l’exemple, mais pour ma propre tranquillité d’esprit. Je ne fais cela pour aucune autre raison qu’en tant qu’être humain. Comment pouvez-vous vous asseoir et ne rien faire? Comment pouvez-vous avoir une plateforme et ne pas parler? Comment pouvez-vous BESOIN D’ÊTRE SOUS PRESSION pour faire ce qui est bien?

Si vous n’êtes pas obligé de parler au moins face à l’injustice, peu m’importe combien de bijoux vous achetez, combien de plaques vous avez. Tout ce qui sort par la fenêtre [are] un lache.

Comment encouragez-vous la communauté latino-américaine à soutenir le mouvement Black Lives Matter?

Nous représentons une culture qui a nos propres difficultés, et moi en tant que femme mexicaine queer, j’ai certainement beaucoup de difficultés à ma carrière. Mais cela nous concerne tous. Il s’agit de l’inégalité. L’unité du noir et du brun est très importante et il est NÉCESSAIRE POUR TOUT LE MONDE DE PARLER, DE PARLER ET D’AIDER.

Pouvez-vous partager un conseil de sécurité pour assister à une manifestation en période de pandémie?

Je dirais qu’il est important de porter un masque, des gants, de garder une distance sociale et aussi d’être globalement prudent. La police a tendance à se soucier davantage d’empêcher les manifestants de protester pacifiquement contre le couvre-feu passé que d’arrêter la brutalité policière.

Comment Queen a adopté le synthétiseur sur « Play the Game »

Derek Chauvin, l’ex-flic qui s’est agenouillé sur le cou de George Floyd, fait sa première apparition en cour