Accueil Sports Football Le gouvernement préconise que la Ligue continue de se jouer sans supporters

Le gouvernement préconise que la Ligue continue de se jouer sans supporters

Le ministre de la Culture et des Sports, José Manuel Rodríguez Uribes, a plaidé ce lundi pour la prudence afin que les deux ligues professionnelles de football, LaLiga Santander et SmartBank, continuer à discuter « sans public », après avoir repris à huis clos après une interruption de trois mois causée par la crise sanitaire et économique du COVID-19.

« Public? Je ne sais pas. Il est parfois dit que le gouvernement a rectifié, mais n’a pas rectifié mais a reconsidéré en fonction de l’évolution des circonstances. Nous avons connu une crise sanitaire sans précédent au cours des 100 dernières années. Je ne m’aventure pas dans des solutions pour l’avenir « , a-t-il indiqué lors d’une réunion numérique du New Economy Forum.

En ce sens, Rodríguez Uribes a plaisanté en disant que l’actuel leader de LaLiga Santander, le FC Barcelone, il est indifférent à la présence de fans dans les tribunes car il « gagne la même chose », etn référence à la victoire à domicile (0-4) samedi dernier à Majorque.

« Nous verrons, mais il est évident que jusqu’à présent nous l’avons fait. Premièrement, le critère doit être sanitaire, toujours basé sur le principe de prudence et de prudence; et deuxièmement, le CSD devra décider quand cela se produit en raison d’une question sportive d’égalité des chances. Il nous semble que, quand il y a un public, c’est la même chose pour tout le monde « , a-t-il souligné.

À son avis, les amateurs de sport savent l’importance du «facteur terrain» et quel public « est le joueur numéro douze ». « Si cela se produit, ce sera le même pour tout le monde, pas certains oui et d’autres non, car cela enfreint les règles du jeu et le fair-play. Il y a un critère sanitaire de prudence et, pour le moment, on comprend que la Ligue continue de se dérouler sans public « , at-il justifié.

En revanche, le ministre de la Culture et des Sports a souligné que ses quatre lignes d’action au sein de cette législature sportive seront, outre l’approbation de la nouvelle loi sur le sport, soutien aux sports féminins; au sport inclusif; sport de base; et l’université.

« Nous avons une grande équipe nationale de basket-ball, mais comment serions-nous si nous avions un basket-ball universitaire plus puissant. Nous travaillerons pour atteindre les budgets appropriés, et c’est pourquoi nous négocions avec le Trésor pour lui donner le niveau qu’il mérite « , a-t-il déclaré.