Accueil Sports La FIFA répond à Donald Trump avec un appel au « bon sens »...

La FIFA répond à Donald Trump avec un appel au « bon sens » dans le vœu de l’hymne national

La FIFA a appelé à «la tolérance, le respect mutuel et le bon sens» à la suite de la réponse de Donald Trump à la décision du football américain de ne pas obliger les joueurs à représenter l’hymne national.

Des manifestations généralisées ont eu lieu en Amérique après la mort de George Floyd.

La brutalité policière a d’abord amené la star de la NFL, Colin Kaepernick, à s’agenouiller pour l’hymne avant que la skipper de l’équipe féminine Megan Rapinoe ne lui emboîte le pas.

US Soccer avait exigé que les joueurs se tiennent debout pendant l’hymne national avant de faire demi-tour sur cette politique.

En conséquence, Trump a tweeté en disant qu’il ne regarderait plus les matchs.

Le sénateur Matt Gaetz a également ajouté qu’il « préférerait que les États-Unis n’aient pas d’équipe de football plutôt qu’une équipe de football qui ne représentera pas l’hymne national ».

(Image: . via .)

Lire la suite
Articles Liés

Lire la suite
Articles Liés

Mais la FIFA s’est exprimée et a déclaré que le « bon sens » devait prévaloir alors qu’elle continuait de lutter pour l’égalité.

« La FIFA plaide fortement pour la tolérance, le respect mutuel et le bon sens lorsque des questions aussi importantes sont débattues », a lu une déclaration de la FIFA à l’Associated Press.

«La FIFA a une approche de tolérance zéro face aux incidents de toutes les formes de discrimination dans le football, comme indiqué dans les Statuts de la FIFA. Nous devons tous dire non au racisme et non à la violence. »

La star de l’équipe féminine américaine Megan Rapinoe s’est déjà agenouillée pour l’hymne

Le président de la FIFA, Gianni Infantino, a également salué la solidarité raciale manifestée par les joueurs de la Bundesliga, qui comprend l’international américain et le joueur de Schalke Weston McKennie.

Et, selon la FIFA, la position d’Infantino sur le droit du joueur de s’exprimer contre le racisme, la discrimination et la violence a été clairement énoncée il y a deux semaines et n’a pas changé.

Black Lives Matter figurera sur les kits de Premier League au lieu des noms des joueurs lorsque les matchs reprendront cette semaine.