Accueil Sports Football Renato Ibarra aurait été signalé pour la pré-saison avec América

Renato Ibarra aurait été signalé pour la pré-saison avec América

Miguel Herrera, & nbsp;avant le début du cours pré-saison au Ouverture 2020. « data-reactid = » 19 « > Après tout le scandale qui a traversé Renato Ibarra En raison de la violence domestique, les Eagles pourraient étonnamment pardonner le footballeur et lui donner un seconde chance, après selon ESPN fera rapport aux ordres du technicien Miguel Herrera, avant le début de la présaison Ouverture 2020.

le remplacement du côté & nbsp;Luis Fuentes, auraient été les principales nouveautés dans la pratique de l’ensemble Azulcrema. Cependant, Piojo a nié dans le dialogue avec W Deportes: & nbsp; « Je ne prends pas de décisions sur les valeurs du club, je vais suivre les ordres. Il n’était pas avec nous, le conseil d’administration n’a pas décidé et ce n’est pas pour moi. » & Nbsp ; « data-reactid = » 20 « > À côté de Luis Reyes, l’Équatorien et le défenseur, qui remplacera l’ailier Luis Fuentes, auraient été les principales nouveautés dans la pratique de l’ensemble Azulcrema. Cependant, Piojo a nié dans le dialogue avec W Deportes: « Je ne prends pas de décisions sur les valeurs du club, je vais suivre les ordres. Il n’était pas avec nous, le conseil d’administration n’a pas décidé et ce n’est pas pour moi. »

séparé le footballeur de la première équipe le 12 mars; cependant, la déclaration a laissé un vide et l’a simplement marginalisée en tant que & nbsp; première équipe, sans toucher au sujet de & nbsp; résiliation de contrat ou une sortie définitive de Coapa, évaluée à & nbsp; presque 5 millions de dollars. « data-reactid = » 22 « > Le club séparé le footballeur de la première équipe le 12 mars; cependant, la déclaration a laissé un vide et l’a simplement marginalisée en tant que première équipe, sans toucher au sujet de résiliation de contrat ou un départ définitif de Coapa, évalué à près de 5 millions de dollars.

Le sud-américain est interdit par les autorités en charge de son dossier de quitter la République et doit se présenter tous les mois pendant six mois pour signer à la prison du Nord.