in

Tinder commence à tester les dates des vidéos

La vraie question sera de savoir comment Tinder empêche à l’avance tout harcèlement potentiel. Vous serez en mesure de fournir des commentaires sur les chats vidéo une fois qu’ils sont terminés, ainsi que de signaler les utilisateurs comme d’habitude. Mais la société ne dit pas si elle fera quoi que ce soit pour protéger les utilisateurs lors de conversations réelles. Cette approche peut être préoccupante pour certains utilisateurs, en particulier après que ProPublica a rendu compte de la politique de dépistage laxiste de Tinder (et de la société mère Match Group) contre les délinquants sexuels. En fin de compte, c’est à vous de laisser un appel si vous finissez par discuter avec un con.

Il est clair que Tinder a encore beaucoup à apprendre sur la façon dont les utilisateurs adopteront Face à Face. Cela explique pourquoi il fait si attention à la façon dont il déploie la fonctionnalité. Aux États-Unis, il n’est disponible qu’en Géorgie, en Virginie, en Illinois et au Colorado.

Plus qu’un simple pansement pandémique pour les rencontres, Face to Face pourrait se cimenter comme une nouvelle fonctionnalité essentielle pour Tinder. Après tout, vous ne pouvez vraiment en savoir que sur une date potentielle avec des chats textuels et des photos. Une conversation vidéo en tête-à-tête est un moyen plus naturel de savoir si vous êtes réellement compatible avec quelqu’un. Mais il reste à voir si Tinder peut protéger avec succès ses utilisateurs. Comme nous l’avons appris maintes et maintes fois sur Internet, une communication transparente conduit inévitablement à des voies d’abus plus transparentes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.