in

Le plan d’abonnement à la maison intelligente retardé de Wink démarre le 27 juillet

Wink ne peut plus différer le lancement de son programme d’abonnement. La société de maison intelligente a annoncé qu’elle commencerait à facturer aux clients 5 $ par mois le 27 juillet, ce qui signifie que les utilisateurs qui refusent de monter à bord devront bientôt se contenter de fonctionnalités limitées. Wink a annoncé qu’il passait à un modèle d’abonnement en mai en raison des «coûts à long terme et des événements économiques récents» (c.-à-d. COVID-19) après des années à compter sur des frais uniques provenant des ventes de matériel. Cela n’a donné aux utilisateurs qu’une semaine pour décider de payer ou non, ce qui a mis en colère les clients et a finalement forcé l’entreprise à retarder son déménagement.

Dans un nouvel article sur son blog, la société a expliqué que ceux qui ne paient pas d’abonnement perdraient l’accès aux commandes vocales et à distance des applications, aux intégrations tierces, aux groupes, aux robots, aux raccourcis, à l’activité et aux paramètres avancés. De plus, ils ne pourront plus ajouter d’appareils, ni afficher, ajouter, supprimer et renommer des codes d’utilisateur. Ils ne pourront conserver le contrôle local que sur certains appareils, tels que les verrous connectés Z-Wave.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.