Accueil France Des décennies plus tard, les «enfants cachés» contraints aux orphelinats de la...

Des décennies plus tard, les «enfants cachés» contraints aux orphelinats de la France coloniale restent traumatisés

Émis le: 10/07/2020 – 17: 41Modifié: 10/07/2020 – 17:44

Lors de la colonisation française de l’Afrique de l’Ouest, plusieurs milliers d’enfants nés de relations entre colonialistes français et femmes africaines ont été abandonnés par leur père et enlevés à leur mère. Suite à une décision du gouverneur général de l’Afrique occidentale française, ces enfants métis ont été séparés du reste de la société et placés dans des orphelinats. À travers une série de témoignages exclusifs sur ce qui fut longtemps un sujet tabou, . retrace l’histoire oubliée de ces enfants cachés de France, privés de leur filiation et exigeants de reconnaissance.

Tout a commencé en 1903, lorsque le gouverneur Ernest Roume, chef de l’Afrique occidentale française, a décidé de créer des orphelinats dédiés aux enfants nés de pères français et de mères « indigènes », des jeunes parfois appelés « bâtards de la république ». Dans ce qui était alors la colonie de Côte d’Ivoire, la « Maison de race mixte » a été installée dans le majestueux ancien Palais du Gouverneur à Bingerville.

Un des premiers résidents a été André Manket, aujourd’hui âgé de 90 ans. Il a les larmes aux yeux en racontant son enlèvement. « Ils sont venus me chercher dans mon village de pêcheurs d’Anono et m’ont pris de force. J’avais sept ans. Ma tante pleurait », nous a expliqué le vieil homme. Il se souvient d’être arrivé à Bingerville entouré de deux gardes coloniaux. Ils ont dit: « Guerard, le nom de ton père, est fini. A partir de maintenant, tu prendras le nom de ta mère. »

André a également reçu un numéro: le 39e. Cela signifiait qu’avant lui, il y avait 38 garçons et filles, dont la seule chose en commun était la couleur de leur peau: métisse.

Traumatisme

Quant à Maurice Berthet, il ne comprend toujours pas. Il n’est pas français, mais il possède en France un terrain qu’il a hérité de son père. « Mon père ne m’a jamais abandonné! Mais il ne savait pas quoi faire. Il a coupé du bois et a vécu dans la forêt », a-t-il expliqué.

Ils ont peut-être plus de 80 ans, mais le traumatisme est toujours bien vivant. « Nous étions la risée de tout le monde. Nos mères étaient traitées comme des prostituées », se souvient Monique Yace.

« Nous avons été traités comme des salauds », a ajouté Philippe Meyer. « Ils savaient ce qu’ils faisaient. Ils avaient légalisé un système: avoir des enfants, puis les envoyer à la maison. »

Tous ces « enfants cachés » se considèrent aujourd’hui comme des « victimes de la colonisation ».

Les Ivoiriens souhaitent désormais que la France s’inspire de la Belgique qui, en avril 2019, a officiellement présenté ses excuses aux enfants métis nés dans ses anciennes colonies. Auguste Miremont, ancien ministre des Communications du président ivoirien de longue date Félix Houphouët-Boigny et qui a également grandi au foyer métis, estime « qu’il est maintenant temps de mettre sereinement ce débat sur la table ».

>> Regardez notre édition spéciale: Progrès en Afrique et conséquences du colonialisme

  • TenStickers - Stickers Sticker enfant petit ange caché
    Stickers décoratif représentant un chérubin se cachant derrière un arbre. Super idée déco pour la chambre d'enfant et autres espaces de jeu.Dessin amusant avec lequel décorer la chambre ou l'espace de jeux des plus petits de la maison. Donnez vie aux murs blancs de votre pièce grâce à ce stickers coloré et
  • Compagnie Coloniale Thé 170
    Pour fêter ses 170 ans, la plus ancienne maison de thé en France lance, en édition limitée, un mélange de thés verts et blancs aux parfums de fruits rouges, amandes et miel.
  • Compagnie Coloniale Thé 170 en boîte métal luxe de 90 g
    Découvrez ce mélange de thés verts et blancs aux parfums de fruits rouges, amandes et miel créé en série limitée à l'occasion des 170 ans de la plus ancienne maison de thé en France.
  • MICHèLE WILSON MICHELE WILSON Puzzle MW Lebot Voyage Aux Pays Des Livres - 100 Pièces - Dès 8 ans
    Démarquez-vous ! Les puzzles Michèle Wilson sont des oeuvres d'art uniques. Fabriqués et découpés à la main en France, ils sont plus difficiles à réaliser que des puzzles classiques. 100 PIÈCES POUR ENFANT DE 8-12 ANS ENVIRON. FABRIQUÉ EN FRANCE.
  • Mobistoxx Bureau enfant LARA blanc laqué satiné
    Mobistoxx vous propose ce magnifique bureau aux lignes ultra-modernes. La gamme LARA est une collection à la sobriété ravageuse avec une résistance extrême dûe à sa fabrication en MDF (Medium Density Fiberboard) laqué. Le MDF apporte aux meubles, en plus d'un rapport qualité-prix très avantageux, une finition
  • Mobistoxx Bureau enfant ALEXIS pin/noir
    La gamme ALEXIS est une collection qui ne laissera personne indifférent! Elle plait autant pour son style unique que par sa robustesse hors-norme. Cette robustesse est dûe à sa fabrication en pin massif et en MDF (Medium Density Fiberboard) qui apporte aux meubles, en plus d'un rapport qualité-prix très