in

Les principaux dirigeants d’Ubisoft sortent au milieu d’allégations d’inconduite à l’échelle de l’entreprise

Illustration de l'article intitulé Les meilleurs dirigeants d'Ubisoft sortis au milieu des allégations d'inconduite à l'échelle de l'entreprise Image: Ubisoft

Serge Hascoët est sorti en tant que directeur de la création d’Ubisoft après des semaines de dénonciations accablantes d’inconduite sexuelle dans les différents studios de l’entreprise. Yannis Mallat, le puissant responsable des studios canadiens d’Ubisoft, est également immédiatement entré en fonction, tout comme le responsable mondial des ressources humaines de l’entreprise.

Le communiqué de presse se poursuit ci-dessous:

PARIS – 12 juillet 2020 – Aujourd’hui, Ubisoft a annoncé plusieurs changements importants de personnel qui font partie du travail global que la Société fait pour améliorer et renforcer sa culture d’entreprise. Ces départs surviennent à la suite de l’ouverture d’un examen rigoureux que la Société a entrepris en réponse aux récentes allégations et accusations d’inconduite et de comportement inapproprié.

Serge Hascoët a choisi de démissionner de son poste de Chief Creative Officer, avec effet immédiat. Ce rôle sera repris par Yves Guillemot, PDG et co-fondateur d’Ubisoft, dans l’intérim. Pendant ce temps, M. Guillemot supervisera personnellement une refonte complète de la manière dont les équipes créatives collaborent.

Yannis Mallat, directeur général des studios canadiens d’Ubisoft, quittera ses fonctions et quittera la Société, avec effet immédiat. Les récentes allégations qui ont été révélées au Canada contre plusieurs employés ne lui permettent pas de conserver ce poste.

De plus, Ubisoft nommera un nouveau directeur mondial des RH pour remplacer Cécile Cornet, qui a décidé de se retirer de ce rôle, car elle estime que cela est dans le meilleur intérêt de l’unité de la société. Une recherche de son remplaçant va commencer immédiatement, dirigée par une firme de recrutement leader de l’industrie. Parallèlement, la Société restructure et renforce sa fonction RH afin de l’adapter aux nouveaux défis de l’industrie du jeu vidéo. Ubisoft est dans les dernières étapes de l’embauche d’un cabinet international de conseil en gestion pour auditer et remodeler ses procédures et politiques RH, comme annoncé précédemment.

Ces changements font partie d’un ensemble complet d’initiatives annoncées aux employés le 2 juillet 2020. Ces initiatives guident l’engagement renouvelé d’Ubisoft à favoriser un environnement dont ses employés, partenaires et communautés peuvent être fiers – un qui reflète les valeurs d’Ubisoft et qui est sûr pour tout le monde.

Dans une lettre à l’échelle de l’entreprise obtenue par Kotaku, le PDG d’Ubisoft, Yves Guillemot, a informé les employés de la situation.

Dans mon dernier message, j’ai présenté une série d’initiatives qui nous guident alors que nous commençons à apporter des changements importants au sein d’Ubisoft. Je me suis également engagé à examiner l’ensemble de notre organisation, à tous les niveaux et dans toutes les régions, pour déterminer où et comment nous avons manqué à notre garantie de fournir un environnement de travail sûr et inclusif pour vous tous. Au cours des dernières semaines, j’ai participé à cet examen rigoureux et aujourd’hui, je veux vous informer de certains changements importants de personnel qui contribuent à remodeler notre façon de travailler ensemble.

Serge Hascoët a choisi de démissionner de son poste de Chief Creative Officer, avec effet immédiat. La décision de Serge intervient après des discussions approfondies que nous avons eues ensemble. À la suite de ces conversations, je crois, et Serge en convient, que le moment est venu de changer. J’assumerai temporairement le rôle de CCO alors que nous travaillons à définir et à organiser la direction du département éditorial. Pendant cette période, je superviserai également personnellement une refonte complète du fonctionnement de cette équipe. Mon objectif est de créer une culture inclusive et ouverte qui englobe une expertise plus diversifiée et multidisciplinaire. Je communiquerai plus de détails sur ces changements en temps voulu.

Yannis Mallat, directeur général des studios canadiens d’Ubisoft, quittera ses fonctions et quittera immédiatement la société. Les récentes allégations qui ont été révélées au Canada contre plusieurs employés ne lui permettent pas de conserver ce poste.

De plus, je nommerai une nouvelle directrice mondiale des RH pour remplacer Cécile Cornet, qui a décidé qu’il était dans le meilleur intérêt de l’unité de l’entreprise qu’elle quitte son poste de directrice mondiale des RH. Cette recherche commencera immédiatement et nous travaillerons avec une entreprise leader du secteur pour identifier la bonne personne. Nous devons renforcer notre fonction RH, la restructurer davantage et l’adapter aux nouveaux défis de notre industrie. Ce faisant, nous vous servirons et vous soutiendrons mieux. Nous embauchons un cabinet de conseil en gestion international de premier plan pour auditer et remodeler nos procédures et politiques RH.

Les comportements toxiques sont inacceptables et contrastent directement avec des valeurs sur lesquelles je n’ai jamais compromis – et ne le ferai jamais. Alors que nous nous engageons collectivement sur une voie menant à un meilleur Ubisoft, je m’attends à ce que chaque leader de cette organisation gère ses équipes avec le plus grand respect. Je m’attends également à ce qu’ils travaillent pour conduire le changement dont nous avons besoin, en pensant toujours à ce qui est le mieux pour vous tous et pour Ubisoft.

Yves

G / O Media peut recevoir une commission

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.