«Laissez le public mener une enquête sur la crise des soins sociaux contre les coronavirus», déclare un groupe de réflexion

Les gens ordinaires devraient mener une enquête sur la crise des soins contre les coronavirus pour éviter un «jeu de blâme» entre les conseils et le NHS, ont recommandé aujourd’hui des experts.

Le groupe de réflexion de la RSA a appelé à une «Commission populaire de santé et de soins» avec une «Assemblée des citoyens» au cœur.

Une telle décision renforcerait la confiance du public dans le rapprochement des systèmes de santé et de protection sociale, a-t-il déclaré.

Un fossé s’est creusé entre le secteur des soins sociaux, le NHS et les ministres après que les patients soient sortis de l’hôpital et envoyés dans des maisons de soins sans subir de test pour Covid-19.

Les patients ont été renvoyés dans des maisons de soins sans subir de test de dépistage de la maladie

Hannah Webster, chercheuse principale à la RSA, a déclaré: «Alors que l’ensemble du gouvernement cherche à développer de« nouvelles institutions »dans le cadre de la stratégie de relance de No10, il doit inclure des méthodes de démocratie délibérative comme les assemblées de citoyens pour redonner le pouvoir aux gens ordinaires.

«Collectivement, nous avons tous fait des sacrifices au cours des derniers mois et nous devons avoir notre mot à dire sur la façon dont l’avenir de la santé et des soins est financé et géré.

«Malgré les nombreuses discussions sur l’intégration au fil des ans, les soins de santé et les services sociaux restent des systèmes distincts qui interagissent mal, tandis que les opportunités numériques sont encore un complément plutôt que le cœur de la prestation de services.

Un Opinium de 2 002 adultes a trouvé que 26% étaient impliqués dans le soutien de leur communauté locale pendant la pandémie et 13% ont commencé quelque chose de nouveau.

Un quart des personnes âgées de 18 à 34 ans ont accédé aux services de médecine générale en ligne, y compris des consultations vidéo, pendant la crise.

Mais cela n’est tombé que pour 6% des 55 ans et plus.