in

L’IA aide les essaims de drones à naviguer dans des espaces surpeuplés et inconnus

Un contrôleur de suivi supplémentaire, Neural-Swarm, aide les drones à compenser les interactions aérodynamiques, telles que le downwash d’un robot volant au-dessus de sa tête. Il est déjà plus fiable qu’un contrôleur «commercial» qui ne tient pas compte de l’aérodynamique, avec des erreurs de suivi beaucoup plus petites.

Cela pourrait être utile pour les spectacles de lumière de drone, bien sûr, mais cela pourrait également aider pour des opérations plus vitales. Les drones de recherche et de sauvetage pourraient peigner en toute sécurité des zones en paquets, tandis que les voitures autonomes pourraient réduire au minimum les embouteillages et les collisions. Cela peut prendre un certain temps avant qu’il y ait des implémentations en dehors du laboratoire, mais ne soyez pas surpris si les troupeaux de drones deviennent relativement courants.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.