in

DaBaby discute de l’impact de la crise du COVID-19 sur sa carrière

Bien qu’il aurait perdu des millions de dollars en raison de la pandémie de coronavirus, DaBaby insiste sur le fait qu’il ne transpire pas.

Le rappeur de Charlotte a évoqué les effets de la crise sanitaire sur sa carrière en plein essor lors d’une récente interview avec Billboard, publiée quelques jours à peine avant ses concerts en voiture à Chicago. DaBaby a déclaré au point de vente qu’il devait faire preuve de créativité pendant cette période de distanciation sociale et qu’il avait déjà décidé qu’il ne donnerait pas de concert traditionnel avant au moins 2021.

« Avec une année aussi importante que l’année dernière, j’avais emménagé dans les arènes … J’étais dans les arènes uniquement, dans les festivals uniquement, c’est tout. Donc, je pense que pour les artistes qui sont arrivés à ce point, nous sommes seront les derniers à revenir au flux normal », a-t-il déclaré (11h05). « … Même en arrivant, comme lorsque le coronavirus a frappé pour la première fois … J’avais déjà décidé que je n’allais même pas jouer avant 2021. »

« Je suis juste reconnaissant de pouvoir me mettre devant mes fans et de monter un spectacle. Je ne trébuche pas vraiment sur la partie sac … ça ne compense pas ce qui a été perdu, » il a dit à propos du prochain concert de Chicago. « … Toute opportunité qui m’est offerte d’être devant les fans et de ne pas être obligé de le faire virtuellement – parce que je ne suis pas vraiment cool avec ça, mais j’aime me présenter devant les gens … je suis J’aime toucher les gens, j’aime ressentir les vibrations des gens, j’aime obtenir de l’énergie de mes fans quand je joue … c’est là que la magie opère pour moi. « 

Bien qu’il ait admis avoir manqué les interactions en face-à-face avec les fans, DaBaby a trouvé une lueur d’espoir dans les verrouillages: il a pu passer plus de temps avec sa famille, perfectionner son art et en savoir plus sur l’entreprise.

« Quand ça recommencera, je sais que je n’aurai pas de jour de congé – probablement avant 2025 », a-t-il déclaré. « … Nous avons survécu à la pandémie. Nous sommes à l’épreuve de la pandémie. »

DaBaby a également discuté de son apparition sur Shoot for the Stars Aim for the Moon, l’album posthume de Pop Smoke produit par 50 Cent. Le rappeur a déclaré qu’il souhaitait un jour collaborer avec Fif, car il a toujours admiré son entrée dans l’industrie.

« C’est l’une des personnes que j’ai grandi en regardant. C’est quelqu’un que j’ai étudié », dit-il. « [50 is] polyvalent, non seulement en tant qu’artiste, mais simplement en tant qu’individu, époque – être orienté affaires, agir … être polyvalent. Je m’imprègne de lui. « 

DaBaby a poursuivi en parlant de son succès en 2019 et de la façon dont il doit faire face à beaucoup plus de concurrence en 2020, en particulier de la part de ses collègues artistes émergents Lil Baby et Roddy Ricch.

« C’est une course serrée, n’est-ce pas », a-t-il déclaré. « Je ne peux vraiment pas appeler ça. Je rock avec Lil Baby et je rock avec Roddy Ricch. Les deux sont mes partenaires, mec. Tous deux sont de très bons mecs. Tous les deux sont de vrais mecs authentiques. Pour nous trois, être les trois les noms dans cette conversation en ce moment, peu m’importe où se situe le classement à la fin de l’année. Je sais ce que je veux. Ce sont mes partenaires. Je vous adore à mort. « 

Vous pouvez consulter l’interview complète de DaBaby ci-dessus.

Votre première EDM: YØUNGBLØØD Drops Hard Trap Single « Playboy » [LISTEN]

Digimon Adventure: la dernière évolution de la bande-annonce anglaise du film d’anime Kizuna en streaming – Actualités