in

Première: les bandes originales de Joell d’Édimbourg, nos «sommets d’été»

Le rappeur d’Edimbourg Joell revient aujourd’hui avec un tarif un peu différent de son tarif habituel. Connu pour son lyrisme vif et ses instrumentaux en plein essor, sa prestation unique l’a toujours distingué de la foule macho, parsemant ses airs de mélodies délicates et d’une prestation qu’aucun ne pouvait reproduire.

« Like No One Could » va encore plus loin, en utilisant une instrumentale légèrement plus douce que d’habitude qui échange l’électronique robuste pour une douce mélodie de guitare. Avec ce ton recalibré, ses voix effilées par les nuages ​​prennent un air presque fragile qui va très bien faire la bande originale de vos après-midi de farniente au soleil.

Des scientifiques allemands organisent un concert pour étudier la propagation du COVID-19

Revue Starlight Events reporté en raison d’une menace d’incendie criminel – Actualités