in

Se souvenir de quatre cascades emblématiques du World Trade Center

Les tours jumelles ont toujours occupé une place importante, littéralement, dans la culture américaine. À leur achèvement en 1973, les gratte-ciel de New York étaient brièvement les deux bâtiments les plus hauts du monde (la tour nord s’élevant à 1368 pieds, la tour sud à 1362 pieds) – détenant ce titre pendant deux ans après les quatre – une décennie. Et jusqu’à la destruction horrible du 11 septembre 2001, ces hauteurs vertigineuses étaient un phare pour les aventuriers aériens du monde, inspirant des cascades emblématiques en cours de route.

Il n’a pas fallu longtemps aux observateurs pour imaginer des exploits de bravoure: en août 1974, l’année suivant la fin de la construction, l’acrobate français Philippe Petit a réussi ce qui pourrait être le moment le plus célèbre: marcher huit fois sur un acier. câble entre les tours.

«J’ai été choqué par cette question de« pourquoi »», se souvient-il en 2018. «Je n’ai jamais pensé« pourquoi ». Je l’ai fait parce que je suis un marcheur de fil et que je suis tombé amoureux des Twin Towers. Je voulais faire quelque chose d’inspirant et de poétique, de mémorable.… Mon anglais était très mauvais à l’époque, alors j’ai imaginé ce one-liner: « Pourquoi? Parce que quand je vois trois oranges, je jongle, et quand je vois deux tours, je marche. »

Comme Petit, certains ont été propulsés par une curiosité brute. D’autres avaient des causes en tête. Le reste d’entre nous, les spectateurs, que ce soit en regardant les informations nationales ou en regardant en personne, avons été ravis du spectacle. Consultez notre récapitulatif des quatre cascades les plus mémorables du World Trade Center ci-dessous.

ONE PIECE: ce cosplay Nami vous ramènera à la saga Alabasta

Hwasa de Mamamoo couvre le «  sucre de pastèque  » de Harry Styles: regardez la nouvelle vidéo étouffante