in

Le prince Harry et Meghan Markle Sue, photographe sur Archie Pic

Exclusif

Prince Harry et sont énervés par une photo de paparazzi de leur fils, Archie, qui, disent-ils, a été cassé dans leur propre jardin, alors maintenant ils poursuivent … TMZ a appris.

Harry et Meghan disent avoir pris des mesures importantes pour assurer leur vie privée dans leur nouvelle maison dans la région de Los Angeles – y compris la mise en place d’une grande clôture en maille autour de la propriété pour se protéger des téléobjectifs. Pourtant, selon le procès … un photographe anonyme a récemment « franchi une ligne rouge pour n’importe quel parent » en achetant des photos d’Archie.

Dans les documents, obtenus par TMZ et déposés par un avocat célèbre Michael Kump, les anciens Royals disent que les photos sont achetées comme si elles avaient été prises lors d’une sortie publique à Malibu – mais ils disent qu’Archie n’a été nulle part en public, sans parler de Malibu, depuis qu’ils ont déménagé à Los Angeles. Ils disent que le photographe ment délibérément sur l’emplacement parce que la personne sait que «les photographies non sollicitées d’un jeune enfant dans l’intimité de sa propre maison sont très illégales».

Des sources connectées à Meghan et Harry disent que l’intrusion s’est produite à Tyler Perryle domaine de Beverly Hills, où logent les anciens membres de la famille royale. Ce qui rend cela particulièrement étrange … La maison de Tyler est dans une communauté fermée et il vit au point le plus éloigné de la porte d’entrée, ce qui rend particulièrement difficile pour un intrus de ne pas être détecté.

Mais, Harry et Meghan disent qu’ils ont des intrusions par voie aérienne. Dans le procès, ils disent que « certains médias ont fait voler des drones à seulement 20 pieds au-dessus de la maison aussi souvent que trois fois par jour ». Ils disent également que les hélicoptères effectuent des survols et que certains photogroupes ont percé des trous dans leurs clôtures de sécurité.

La mère et le père d’Archie soulignent dans le costume, c’est leur choix quand et comment ils partagent des photos de leur garçon – et disent qu’ils ont posté des photos de lui sur les réseaux sociaux afin de réduire la «prime» pour les photos de paparazzi.

Ils intentent une action en justice pour atteinte à la vie privée et veulent également que le photographe retourne les photos. Ils ne savent pas si quelqu’un a encore acheté les clichés, mais ils disent qu’ils mettent tous les médias au courant … les photos ont été prises illégalement, et pas à Malibu.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.