in

Beebo est essentiellement un synthé modulaire sous forme de pédale de guitare

Sous le capot se trouve un processeur ARM 64 bits, 2 Go ou RAM et 16 Go de stockage flash. Bref, c’est un ordinateur, mais axé exclusivement sur le traitement audio. Il y a une tonne d’effets assez traditionnels ici, comme le delay, la réverbération, le chorus, un phaser et un flanger. Mais il y a aussi des modules plus exotiques comme un processeur granulaire, des oscillateurs numériques pour construire des synthés, des LFO et des filtres. Et en combinant ces derniers et en utilisant un module pour en contrôler un autre, c’est là que réside la puissance de Beebo.

Il convient également de noter que de nombreux modules de synthé sont basés sur des appareils de Mutable Instruments, tels que Grids, Plaits, Clouds et Warps. Ce sont des modules eurorack incroyablement populaires et profonds. Et chacun coûte quelques centaines de dollars. Donc, les obtenir dans une pédale de guitare à 399 $ est assez excitant.

Mais, Beebo a aussi un secret. C’est exactement le même matériel que la dernière pédale de Poly Effects, Digit. Il s’agit simplement d’exécuter un firmware différent. Et, vous pouvez librement permuter entre les deux firmwares. Donc, si vous avez acheté un Digit, vous possédez déjà un Beebo. Et, si vous achetez un Beebo, vous . également un Digit.

Le Digit et le Beebo partagent une grande partie du même ADN. Et il y a beaucoup de chevauchement de fonctionnalités entre les deux. Mais, au lieu des moteurs de synthé, le Digit se concentre sur les simulations de cabine, les retards et les réverbérations. Il consacre une grande partie de sa puissance à son moteur de réverbération à convolution. Vous pouvez même utiliser le port USB pour charger vos propres fichiers IR (réponse impulsionnelle) afin de pouvoir recréer le son de votre ampli vintage préféré, la réverbération en rack ou même l’écho naturel de votre salle de bain. (Le dernier firmware inclut des réverbérations construites autour du son de la piscine du Black Star.)

En plus du port USB, les deux pédales ont également une entrée et une sortie TRS MIDI, ainsi que deux entrées et sorties stéréo TRS, pour un total de quatre canaux audio dans chaque direction.

Le Beebo et le Digit sont tous deux disponibles à la commande maintenant, mais il y a environ trois semaines d’attente pour la production selon le site. Ce qui est logique puisque toutes les pédales sont fabriquées à la main et que Poly est encore une petite entreprise.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.