in

Les Chats du Louvre, L’Atelier des sorciers et La voie du tablier récompensés par les Will Eisner Awards – Actualités

La session 2020 du prix Will Eisner (Will Eisner Comic Industry Awards) a révélé ses vainqueurs à l’occasion de la San Diego Comic Con @ Home Digital, ce vendredi. Cette année, les mangas Les Chats du Louvre de Taiyo Matsumoto et L’Atelier des Sorciers de Kamome Shirahama ont tous deux traités le prix de la Meilleure édition américaine d’une œuvre internationale – Asie (Best US Edition of International Material-Asia). Ci-dessous, les couvertures des titres, dans leur édition américaine:

Les deux mangas étaient en lice contre BEASTARS de Paru Itagaki (dont la version anglaise est signée Tomo Kimura), Magic Knight Rayearth 25th Anniversary Edition des CLAMP (traduit par Melissa Tanaka), The Poe Clan de Moto Hagio (traduit par Rachel Thorn), et le manhwa Grass de Keum Suk Gendry-Kim (traduit par Janet Hong).

Notons que le manga La voie du tablier de Kousuke Oono (traduit en anglais par Sheldon Drzka) a obtenu le prix de la meilleure publication humoristique.

Stan Sakai a attribué le prix Best Lettering pour Usagi Yojima, et son titre Usagi Yojimbo: The Complete Grasscutter Artist Selct a atteint le prix Best Archival Collection / Project — Comic Books. That Miyoko Asagaya Feeling, de Shin’ichi Abe (traduit par Ryan Holmberg et édité par Mitsuhiro Asakawa) était également nommé pour le titre.

Notons que Sakai a également été accepté dans le Hall of Fame des Will Eisner Comic Awards, aux côtés de Nell Brinkley, E. Simms Campbell, Alison Bechdel, Howard Cruse, Louise Simonson, Don and Maggie Thompson, et Bill Watterson. Les mangaka Moto Hagio et Keiji Nakazawa ont une partie de la liste des 14 nommés à ce titre, mais n’ont pas été acceptés. Les anciens artistes japonais acceptés sont Osamu Tezuka (2002), Kazuo Koike (2004), Goseki Kojima (2004), Katsuhiro Otomo (2012), et Rumiko Takahashi (2018).

My Solo Exchange Diary (tome 2 – traduit par Jocelyne Allen) de Kabi Nagata a été nommé pour le prix de la Meilleure Œuvre Inspirée du Réel; mais ce l’ouvrage collectif They Called Us Ennemy de George Takei, Justing Eisinger, Steven Scott et Harmony Becker.

Le manga Les Montagnes hallucinées (tome 1 et 2) de Gou Tanabe traduit par Zack Davisson, a été nommé, avec Usagi Yojimbo: The Complete Grasscutter Artist de Sakai au titre de la Meilleure Adaptation d’un autre Médieum; mais c’est Snow, Glass, Apples de Neil Gaiman et Colleen Doran qui a raflé le prix.

Dans la catégorie de la Meilleure Œuvre Académique / Œuvre Scholaire, on troûve l’ouvrage EC Comics: Race, Shock, and Social Protest de Qiana Whitted. Face au titre, sur le théâtre Women’sManga in Asia and Beyond: Uniting Different Cultures and Identities édité par usami Ogi, Rebecca Suter, Kazumi Nagaike, et John A.

Cette année le processus de sélection a pris deux mois de plus que d’habitude en raison de la «quarantaine» liée à la pandémie du COVID-19 qui a empêché les juges de se rencontrer. En temps normal, les résultats sont annoncés lors de la San Diego Comic-Con (SDCC) en juillet. Notons que la COmic-Con International a été contrainte de réorganiser les votes en raison d’un problème sur le site Eisner – qui permet aux fans de voter. Une seconde session de votes en conséquence a été ouverte.

Source: 32e pris Annuel Will Eisner Comic Industry Awards

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.